Soleil éclatant, plages envoûtantes, végétation luxuriante, il y a mille et une raisons de découvrir le Mexique. Mais, la meilleure des rencontres serait de laisser vos papilles gustatives danser au rythme de la cuisine mexicaine traditionnelle. Savoureux, les bon petits plats mexicains vous convient dans une atmosphère délicieuse. Souvent, dans d’autres pays, on a tendance à penser que la cuisine mexicaine est réduite à des plats très épicés préparés avec presque les mêmes ingrédients. Cependant, la nourriture du Mexique est aussi variée que ses villes et tout aussi charmante.

Les différents plats de la cuisine mexicaine traditionnelle

Mole poblano

Parler du Mexique, c’est parler d’une explosion de saveurs et de traditions. Il représente l’une des meilleures options au monde pour un voyage de tourisme gastronomique. Chaque plat mexicain est surprenant et unique.

La cuisine traditionnelle mexicaine est si réputée que l’UNESCO l’a ajoutée à sa liste du patrimoine culturel immatériel en 2010. La capitale gastronomique du Mexique est sans aucun doute l’État méridional du Chiapas, qui est riche en culture indigène et célèbre pour sa cuisine colorée et dynamique. Alors que les peuples originels de cette région ont longtemps eu un régime alimentaire avec du maïs comme base, le menu quotidien de la cuisine mexicaine comprend du gibier, des fruits de mer, des insectes, du café et des herbes comme la menthe, la coriandre et la hoja santa (feuille de poivre mexicaine).

Ne quittez pas ce paradis culinaire sans avoir goûté au moins quelques-unes de ces délicieuses spécialités locales de la cuisine au Chiapas. Si vous voulez en savoir plus, vous trouverez dans notre article sur la gastronomie locale du Chiapas quelques indications sur les spécialités de chaque région du Chiapas !

Alors, désirez-vous ajouter plus de saveurs et de piquants à votre activité culinaire ? Vous demandez-vous quels mets mexicains savourer lors de votre séjour au Mexique ? Découvrez, dans les lignes qui suivent, tout sur les plats mexicains qui vous donneront l’eau à la bouche…

Sommaire

Le tourisme gastronomique au Mexique et au Chiapas est une activité en plein développement. Ce n’est pas pour rien, si l’on tient compte du fait que la nourriture de ce pays a été déclarée patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO en 2010.

La nourriture et les plats mexicains sont des plus élaborées et parmi les intéressants au monde. Quand on pense à ce pays, il est facile de tomber dans l’erreur et croire que tout est chili et tequila. C’est un simple cliché. Le tourisme gastronomique au Mexique a bien d’autres plaisirs à offrir.

En fait, la nourriture typique du pays est de plus en plus connue et appréciée dans le monde. Plusieurs recettes indigènes et plats mexicains ont été progressivement incorporées dans la cuisine des États-Unis et du Canada, entre autres. Qu’est-ce que la cuisine mexicaine a de si particulier ? Où peut-on déguster les plats mexicains les plus traditionnels et les plus exquis ? C’est ce que nous verrons ensuite.

Top 5 des meilleurs plats de la cuisine mexicaine traditionnelle

Vous retrouverez, au Mexique, plusieurs spécialités culinaires traditionnelles qui égayeront vos papilles gustatives. Et, tenez-vous bien, la plupart de ces plats se dégustent avec seulement quelques petits pesos ! Vous désirez connaître les mets à consommer absolument au moins une fois dans votre vie ? Voici le top 5… Au menu, tortillas, viandes, poissons et sauces délicieuses.

Les Fajitas

Les fajitas sont des tortillas farcies et remplies de viande ou de poissons. Mais, ce n’est pas tout ! Les lamelles de viande ou de poisson (mesurant 8 à 10 cm de longueur, pour 3 cm de largeur) sont escortées d’épices, de légumes marinés avec du citron. Après cuisson, les fajitas sont servies en étant bien roulées sur elles-mêmes. Il ne reste plus qu’à vous laisser déguster en toute intimité vos fajitas.

  • Retrouverez notre recette des fajitas mexicaine ici : 

Mole poblano

Il s’agit tout simplement du plat national mexicain. Met savoureux et onctueux, le Mole est un ragout de dinde ou de poulet accompagné d’épices et de chocolat. Ce plat de la cuisine mexicaine traditionnelle est rempli d’histoires. Il serait d’ailleurs inventé par une religieuse qui tenait à impressionner son évêque. Selon la légende, elle aurait cuisiné le Mole avec plus de cent ingrédients. Ce qui en dit long sur la complexité de ce plat mexicain. Mais, vous pourrez le réussir à merveille en ne vous trompant pas sur la pâte mole. Elle s’obtient à partir du mélange de fruits secs chocolat et de trois variétés de piments.

  • Retrouverez notre recette pour réaliser un délicieux mole poblano ici : 

Les Enchiladas

Les enchiladas suivent quasiment le même processus culinaire que celui des fajitas. Elles sont, en effet, également roulées sur elles-mêmes. Ces tortillas de maïs renferment à l’intérieur de la viande et/ou du poisson, des épices et des frites croustillantes. Mais, à la différence des Fajitas, les enchiladas vous sont présentées nappées dans une sauce. Enfin, sachez aussi que vous pouvez tomber sur des enchiladas fourrées au fromage, avec du poulet et du mole… un pur bonheur gastronomique !

  • Retrouverez notre recette pour réaliser de succulentes enchiladas ici :

Les tamales

Les Tamales sont une autre spécialité culinaire mexicaine qui vaut vraiment le voyage. Les tamales sont généralement cuits à la vapeur dans des gaines d’épis de maïs ou dans feuilles de bananiers. A l’intérieur des feuilles fermées hermétiquement, vous retrouverez des pains appétissants garnis de viandes ou de poissons, de fromages mais aussi de légumes. Il faut noter aussi que les tamales peuvent vous être servis en guise de dessert.

Les tacos

Les tacos sont les tortillas à déguster à tout prix pour mesurer l’étendue des merveilles de la cuisine mexicaine traditionnelle. D’ailleurs, qui ne connaît pas les tacos ? C’est certainement le plat mexicain qui s’exporte le mieux. Mais, les tacos que vous rencontrerez au Mexique dépassent de loin ceux que vous avez pu goûter sous d’autres cieux. Tortillas chaudes et onctueuses, fourrées de viande, de fromage, et d’autres ingrédients savoureux, les tacos mexicains sont accompagnés de sauces délicieuses mais surtout authentiques. A noter que certains tacos sont garnis de poissons. Ils sont appelés affectueusement pescadillas.

Les plats de la cuisine mexicaine par moment de la journée

Petit déjeuner

Des boissons du Mexique

Le Chiapas propose d’incroyables boissons à base de maïs comme l’atole, le pinole et le tascalate, mais il est également connu pour son pox – une eau de vie à base de maïs, de canne à sucre et de blé, et le mezcal comiteco, un type de mezcal fabriqué exclusivement au Chiapas. Le Chiapas est aussi l’une des meilleures régions du Mexique pour la culture du café, vous y trouverez donc un excellent café rempli de saveurs. Si possible, allez directement à la source et visitez une plantation de café locale pour y goûter.

Pan de Indio

Bien que ce ne soit pas un nom très politiquement correct, le Pan de Indio est un pain très populaire de la cuisine mexicaine au Chiapas. C’est un pain artisanal, fabriqué avec des aliments très simples : de la levure, de la farine, du sucre et du colorant alimentaire rouge, qui est très populaire à San Cristobal de las Casas.

Tamales de Azafran

Le safran est une plante autochtone du Chiapas, utilisée dans de nombreux plats de la cuisine au Chiapas. Les tamales sont une pâte de maïs mélangée à du saindoux de porc et à un bouillon de poulet ou de dinde. Ils sont farcis d’amandes pelées, de pruneaux, de poivrons rouges et de viande de poulet ou de dinde mélangée à du safran, de la tomate, de l’oignon, de l’ail, du clou de girofle, de la cannelle, du piment de Cayenne et du germe de blé. C’est l’un des tamales les plus fascinants de la cuisine mexicaine que vous pourrez goûter.

Huevos rancheros

Les œufs au plat recouverts de tranches de piment, de tomate, d’oignon et d’un autre ingrédient, accompagnés de tortillas et de haricots frits, étaient le petit-déjeuner traditionnel des journaliers des ranchs mexicains. Les œufs rancheros ou les petits déjeuners rancheros ont acquis une reconnaissance internationale et sont désormais consommés n’importe où, n’importe quand.

A l’heure du déjeuner

Huarache

La sandale appelée huarache a été créée par les Tarasques et fabriquée en coton jusqu’à ce que les conquérants apportent du cuir bovin. Son homonyme est né semblable à la chaussure, l’épaisse tortilla de maïs dont la forme rappelle la sandale indigène. La huarache a une couverture variée, qui peut inclure des haricots, du fromage, de la viande et des légumes. L’invention du plat est attribuée à Carmen Gómez Medina, une Mexicaine qui l’a offert pour la première fois en 1935 à son stand de restauration du Canal de la Viga.

Tostadas de Carne Molido

Les tostadas sont similaires au concept de tortilla, à base de maïs, mais légèrement plus épais et plus croustillants. Ils sont garnis de mélanges de viande et de légumes traditionnels du Chiapas – du bœuf haché mariné dans du jus de citron vert, avec des oignons, des tomates, de la coriandre, du sel et du poivre.

Chiles en nogada

Préparé avec le fameux piment poblano, une variété assez grande et légèrement épicée, ce plat a représenté la gastronomie mexicaine dans le monde entier pour être la délicatesse de ses saveurs et la frappe de sa présentation.

Pour la garniture, un ragoût de porc et / ou de bœuf est préparé, accompagné de fruits comme la banane, la pomme, la poire ou la pêche, tandis que la sauce qui le recouvre est à base de noix. Au moment de servir, l’assiette est décorée de persil et de grenade pour représenter les couleurs du drapeau mexicain, donc la période de l’année où elle est la plus consommée est pendant les vacances nationales, en septembre. Gardez à l’esprit que la combinaison du Chili si mexicain avec ce qui était autrefois un fruit exotique apporté par les Espagnols, est un exemple clair de la fusion des coutumes résultant de la colonie.

Cabeza de Pobre

Pour préparer ce plat traditionnel de la cuisine mexicaine, on fait d’abord bouillir un gigot de porc et une tête de porc. Les piments, les tomates, les tomatillos et les oignons sont mélangés avec un peu du bouillon obtenu et la viande est ensuite ajoutée au mélange. Elle est ensuite assaisonnée de thym, d’origan, de laurier, d’oignon, d’ail et de sel. La viande est ensuite cuite jusqu’à ce que le bouillon s’évapore.

Cerdo en Momo

Le porc, que l’on trouve couramment à Tila, dans le Chiapas, est cuit dans une grande marmite avec des tomates, des oignons et des piments verts piquants. Le plat est recouvert d’une sorte de torchon et d’une couche de hoja santa (feuille de poivron mexicain), il est ensuite garni de feuilles de bananier et le porc cuit dans la vapeur parfumée des autres ingrédients.

Ceviche

La viande de poisson et de crustacés marinés dans du jus de citron, de lime ou d’orange aigre est préparée sur toute la côte américaine, tant sur les côtes atlantique que pacifique. Il est généralement préparé avec un poisson à viande blanche, comme le mérou, le vivaneau rouge, le merlu ou le bar, et au Mexique, du piment vert est ajouté à la marinade, qui contient également de l’oignon violet, de la coriandre et d’autres ingrédients. Les ceviches de crevettes sont également très appréciés. Ils sont généralement accompagnés de chips tortilla.

Pour le goûter

La Cajeta de mango

Ces friandises sont populaires à Comitán pendant les fêtes du mois d’août. Elles sont fabriquées en faisant cuire des morceaux de mangue dans du sirop de sucre avec des cacahuètes ou des amandes. Elles sont ensuite servies froides.

Flan de Frutas

Le flan est un dessert classique de la cuisine mexicaine et celui-ci a un petit côté spécial : il comprend du jus d’orange, du citron confit haché, des raisins secs et des cerises, ainsi que du lait condensé, des œufs et du sucre caramélisé.

Quesadilla

La quesadilla de base et humble est une tortilla de maïs ou de blé, pliée et remplie de fromage, qui est grillée ou grillée jusqu’à ce que la laiterie soit fondue. Il existe également des quesadillas doubles tortillas, les unes sur les autres avec le fromage au milieu, appelées synchronisées. Il a migré vers d’autres types de garnitures à la viande et aux légumes, même sans fromage, bien qu’ils les appellent toujours des quesadillas.

Ate

Les premiers ates étaient faits de coing, mais maintenant ceux de goyave, mangue, pomme, sapote et autres fruits sont plus populaires. Ils sont servis avec une tranche de fromage et sont le dessert idéal pour un repas typiquement mexicain.

Pour l’apéro avec des amis

Guacamole

Le guacamole est l’une des sauces mexicaines les plus populaires et les plus polyvalentes, se prêtant à tout, des chips tortilla aux plats de viande. Ses ingrédients de base sont l’avocat et le piment vert, une autre raison de sa popularité, car les deux composants sont abondants et bon marché au Mexique. Selon la mythologie précolombienne, la recette du guacamole a une origine divine, car elle a été créée par Quetzalcóatl lui-même pour que les Toltèques aient quelque chose de bon à plonger.

Aguachile

Ce bouillon de crevettes au chili frais est originaire de la côte mexicaine du Pacifique. La recette originale est de Sinaloa et les piments doivent être des chiltepines, de petits fruits ronds que l’on laisse sécher sur la plante pour qu’ils acquièrent leur piquant caractéristique. La recette a évolué et maintenant il y a des aguachiles sans fin, comme les rouges, les verts et même ceux avec de la tequila ou du mezcal. Un bon aguachile peut faire beaucoup de bien après une frénésie avec une forte gueule de bois.

Totopos

Les chips tortilla de style préhispanique sont du maïs torréfié indirectement rôti au feu dans des comales, de sorte que les recettes commerciales qui les font frire brisent leur esprit précolombien. Son nom international de “nachos” est plus récent et est attribué au serveur de Coahuila Ignacio Anaya, qui en 1943 a sauvé certaines femmes américaines d’une crise de faim avec des chips de tortilla au fromage. Désormais, les tortillas de maïs sont librement consommées dans le monde entier avec du fromage, des piments jalapeno et d’autres garnitures.

Fromages du Chiapas

Le Chiapas a une culture fromagère assez particulière et si vous en avez l’occasion, vous devez essayer la crème tropicale régionale (un fromage doux et lisse que vous reconnaîtrez à son emballage jaune en papier d’aluminium), le Queso de bola de Ocosingo (un fromage rond en forme de boule avec une croûte de lait écrémé dur sur l’extérieur d’un fromage crémeux au milieu) et le Queso de sal (un fromage de lait de vache très salé – une façon de le conserver dans la chaleur tropicale).

Pour le diner

Caldo de Xote

Le Caldo de Xote est un plat de la cuisine au Chiapas spécialement élaboré pour célébrer le Vendredi Saint et le dernier repas de Jésus-Christ avec ses apôtres. Il est préparé avec une espèce d’escargot d’eau douce comme on en trouve dans les lacs du Chiapas et de Tabasco. Il est cuisiné avec de l’epazote, une herbe mexicaine, des poivrons chimborotes, des tomates et des oignons.

Enchiladas

Les enchiladas sont préparées dans tous les pays du monde où il y a un restaurant mexicain, nous connaissons donc tous leur présentation et leurs ingrédients, mais leur saveur originale exquise ne sera trouvée que dans tout le Mexique.

Ce plat se compose de tortillas de maïs molles farcies de bœuf, de poulet, de dinde ou de porc et de fromage. En plus, ils sont complétés avec une sauce, qui peut être faite avec des haricots, des piments, plus de fromage, de la crème ou un type de taupe, et sont accompagnés de quelques légumes frais tels que la tomate, la laitue en fines lanières, l’oignon haché ou le guacamole. Comme dans la plupart des plats, chaque région ou état a sa façon de les préparer et dans la ville de Colima, on prépare un type d’enchilada sucrée au piloncillo et aux raisins secs que vous ne trouverez pratiquement nulle part ailleurs dans le monde.

Cochinita pibil

Et comme l’une des principales destinations du Mexique est la péninsule du Yucatan , nous ne pouvions pas manquer ce plat délicieux et simple dont le style de cuisine est né à l’époque des Mayas.

Selon la tradition, la cochinita pibil consiste à envelopper de la viande de porc marinée à l’achiote dans des feuilles de bananier, ce fruit utilisé depuis des siècles en Amérique centrale et du Sud dont la teinte rougeâtre le rend idéal pour diverses utilisations, notamment gastronomiques. Une fois la viande enveloppée, elle est cuite dans un four de terre et, au moment de servir, elle est accompagnée d’une sauce à l’oignon violet tannée au jus d’orange aigre et au piment habanero. La présentation de ce plat est très attrayante, car la grande feuille de bananier est toujours conservée comme base et la couleur que la viande a absorbée de l’achiote est évidente.

Pozole

Cette soupe copieuse, dont l’ingrédient de base est le maïs et selon les régions, le type de viande et les ingrédients complémentaires sont ajoutés, peut être dégustée sur tout le territoire. 

Le pozole consiste en la cuisson du cacahuacintle, un type de maïs à gros grains qui pour ce plat doit être cuit en deux phases différentes pendant plusieurs heures. Une fois ce processus prêt (lorsque les grains éclatent en fleur), la viande est ajoutée et, selon le goût, d’autres assaisonnements pour lui donner saveur et couleur. Une fois servi, le pozole est accompagné de compléments qui s’ajoutent au goût comme l’avocat, la laitue, le radis, le fromage, les couennes de porc et, bien sûr, le piment en sauce ou en poudre pour lui donner sa touche épicée.

Tacos mexicain

Les célèbres tacos du Mexique. Les tacos sont une recette populaire de ce pays américain. Il se compose de viande, généralement de bœuf ou de poulet, cuit à la tomate puis inséré dans une tortilla de maïs ou de blé. Enfin, il est assaisonné de pico de gallo, une sauce typique du pays. Un plat avec beaucoup de personnalité et qui a sans aucun doute le goût du Mexique.

La gastronomie mexicaine au Chiapas

Il y a tellement de bonne nourriture au Chiapas et dans le reste du sud du Mexique qu’il peut être difficile de savoir quoi essayer pendant votre visite dans les rues de San Cristóbal de las Casas ou Tuxtla Gutiérrez.

Lors de vos vacances au Chiapas, vous pourrez découvrir la gastronomie mexicaine au Chiapas de la région. Cette cuisine est créative et généreuse, de jour comme de nuit. Elle surprend par ses saveurs et témoigne de l’hospitalité de ses habitants.

Une région à la gastronomie riche

Comme dans la plupart des régions du Mexique, le maïs est un aliment de base au Chiapas et le grain est utilisé dans de nombreux plats traditionnels et populaires de l’état, même si chaque région ajoute ses propres ingrédients dans la cuisine de base de Mexico. 

Parmi les spécialités qui font la renommée de la cuisine mexicaine du Chiapas au Mexique, on peut citer : San Cristóbal est particulièrement fier de son jambon ; vous trouverez des saucisses blanches à Comitán ; Ocosingo fabrique une variante d’un fromage hollandais ; Tuxtla Chico fabrique des tamales et des pucsaxe (une boisson indienne zoque) ; et la ville Chiapa de Corzo a inventé un plat appelé pepita con tasajo, un mélange de steak de bœuf à la viande de Jeroche et de graines de citrouille.

Les Tamales du Chiapas

Le plat le plus emblématique de la gastronomie mexicaine au Chiapas à ne pas manquer et que vous pourrez trouver dans de nombreux restaurants et stands de rue est la large gamme de tamales du Chiapas. Le long de la côte Pacifique de l’état, vous trouverez des tamales qui ont été farcis avec du poisson et des fruits de mer ou mélangés avec des fleurs, du fromage, des légumes et des herbes. Une recette classique utilise le lépisosté osseux, un poisson à nageoires rayées.

Gastronomie mexicaine dans les hauts plateaux

Dans les hauts plateaux de l’état, les tamales sont généralement un peu plus secs (ils ne contiennent pas de graisse animale) et sont faits de haricots, de piments forts et d’herbes parfumées. Lors d’occasions spéciales, ils peuvent inclure de la viande. 

Il y a aussi des tamales sucrés faits de maïs tendre et des tamales en forme de boule près de la frontière guatémaltèque faits de maïs, de piments forts et de viande. 

Les tamales juacanes sont remplis d’un mélange de haricots noirs, de crevettes séchées et de graines de citrouille et enveloppés dans une herbe appelée hoja santa. On peut les trouver dans tout le pays, mais surtout dans le centre de l’État de San Cristóbal et Tuxtla Gutiérrez.

Gastronomie mexicaine à l’Est du Chiapas

Dans les montagnes de l’est, après une escapade en voiture, on trouve des patz tamales, à base de grains de maïs tendre, des chuti con momo tamales (escargots cuits avec une feuille de poivre mexicain) et des petul ou pitaúl tamales, faits de maïs et de haricots. 

Gastronomie mexicaine dans le Nord du Chiapas

Dans les montagnes du nord, les tamales peuvent être faits avec du poulet, du bœuf et du porc, du maïs, des haricots et du hoja santa. Le fromage et une délicieuse sauce taupe riche sont parfois utilisés aussi. 

Gastronomie mexicaine dans les Plaines du Golfe du Chiapas

La cuisine des Plaines du Golfe est étroitement liée à l’état de Tabasco tout proche et vous y trouverez des tamales à base de poissons, méduses et reptiles, ainsi que de volaille, de céréales, de champignons et de plantes locales. Ne manquez pas les tamales d’iguanes sur les plages de Catazajá, les chipilín (une feuille comestible) et les tamales de Palenque.

Street-food et boissons

Les tacos sont, bien sûr, toujours le plat typique de la cuisine de rue. Au Chiapas, en plus de toutes les options classiques de tacos, n’oubliez pas d’essayer ceux qui sont faits avec du cochito (tacos de porc mariné ou de langue à la sauce safranée), du gar (le poisson mentionné précédemment) ou al pastor (porc mariné dans un mélange d’ingrédients doux et piquants).

  • Vous avez peur de tester la Street-food au Chiapas ? Suivez nos conseils en lisant notre article ici.

Si vous voyez un stand de vente de fromage frais grillé enveloppé dans des feuilles de bananier sur votre route, arrêtez-vous le temps d’y goûter. Les tortillas de maïs frites au garnach, garnies de râpé de bœuf, de haricots et de fromage, et les empanadas au poulet sont également à ne pas manquer.

Le Chiapas est aussi célèbre pour ses sucreries, alors ne laissez pas passer l’occasion de goûter les traditionnels fruits confits de cet état avec l’une des gastronomie mexicaine les plus riche, les sucreries à la pâte de patate douce et de coing ou les suspiros (qui signifie “soupirs”) faits avec des ignames sauvages à Chiapa de Corzo. 

À Tuxtla, essayez le pucxinu au maïs et au miel.

Côté boisson, n’oubliez pas de faire un saut chez un des nombreux vendeurs de pouzzol traditionnel ou de tascalate (lien vers recette), deux anciennes boissons à base de maïs.

Oaxaca, la Mecque du tourisme gastronomique au Mexique

Oaxaca est une destination incontournable lors d’un voyage gastronomique au Mexique. L’État tout entier est un fabuleux mélange de traditions et de culture. La capitale de cette région est célèbre pour ses fameuses tortillas tlayudas.

Ces tortillas sont beaucoup plus grandes que d’habitude et sont partout préparées à la main. Les tlayudas, accompagnées de viande salée et rôtie ou tasajo, sont l’un des délices du Marché 20 de Noviembre, le lieu du goût de la ville de Oaxaca.

De plus, le quesillo est une spécialité locale que vous ne trouverez nulle part ailleurs. Les autres points forts sont le pain jaune, le chocolat sous différentes formes de préparation et les célèbres chapulines.

Et une dernière recommandation : goûtez le caldo de piedras, un mets millénaire. Il contient du poisson, des légumes et, parfois, des tubercules. Il est préparé en chauffant quelques pierres jusqu’à ce qu’elles soient chaudes. Mettez-les ensuite dans une casserole et déposez les ingrédients dessus, qui sont cuits immédiatement.

Puebla, la capitale du goût

Puebla est un autre endroit à ne pas manquer lors d’un voyage de tourisme gastronomique au Mexique. Le mole poblano est mondialement connu, bien qu’il ne soit pas destiné à tous les palais. C’est une sauce qui remonte à l’époque préhispanique. Il contient essentiellement de la dinde ou d’autres oiseaux, du chocolat amer et épicé.

Le chili en nogada est un autre de ces plats emblématiques de la cuisine de Puebla et l’un des plus recherchés dans tout voyage de tourisme gastronomique au Mexique. Le plat contient les couleurs du drapeau du pays, puisqu’il a été créé en l’honneur du héros Agustín de Itúrbide, en 1821.

Puebla est également célèbre pour ses produits de boulangerie et de pâtisserie. Les cemitas sont de grands pains croustillants décorés de graines de sésame. Les chalupas, en revanche, sont des tortillas fourrées, absolument fantastiques. Et les patates douces sont des friandises aux saveurs différentes qu’il ne faut pas manquer.

Sinaloa, le grenier à blé du Mexique

Un voyage de tourisme gastronomique au Mexique ne peut pas passer à côté de l’excellente cuisine de Sinaloa. Le Chilorio est le plat le plus emblématique de cet état. Il s’agit d’une préparation à base de porc, assaisonnée de piment et d’autres épices. C’est un plat qui se prépare depuis plus de trois siècles.

Le machaca ou purée est un aliment typique de la Sinaloa et de la Sonora. Il est fabriqué avec du bœuf ou du chevreuil, salé et séché au soleil. Après cette procédure, il est battu à plusieurs reprises pour le rendre mou. D’où son nom.

Les boulettes de crevettes sont un autre des plats les plus appétissants. Elles sont préparées comme des boulettes de viande, mais ont un goût unique. Tout comme les tamales de porc, les haricots de porc et le poulet à la Sinaloa.

Tourisme gastronomique au Mexique : Autres délices

Un voyage de tourisme gastronomique au Mexique donne beaucoup plus. À Jalisco, le pozole est le plat mexicain phare et dans cette région, il est préparé principalement pour les fêtes nationales. Les tortas ahogadas, frijoles charros et jericallas sont également célèbres.

Dans le Yucatan, ils connaissent la signification de “plat abondant”. Leurs principaux délices culinaires sont la cochinita pibil, la soupe au citron vert et le Tikin xic, qui est un poisson farci.

Le café du Chiapas, le chorizo vert d’Edomex, l’arroz a la tumbada de Veracruz, les corundas du Michoacán et les tacos et quesadillas de Mexico sont également fortement recommandés. Il s’agit d’un petit échantillon de l’une des cuisines les plus généreuses du monde.

15 spécialités de la cuisine mexicaine à découvrir lors de votre voyage

Le Mexique est réputé pour ses endroits paradisiaques, ses plages magnifiques ou ses ruines pleines de secrets mais aussi pour sa gastronomie. La cuisine mexicaine, entre galettes et autres plats exotiques pimentés, prend une place capitale dans la culture du pays et en vaut largement le détour. Une fois au Mexique, nous vous conseillons de découvrir la plupart de ces plats. Dès lors, il est important d’en connaître certains avant d’y aller. Ainsi, quelles sont les spécialités de la cuisine mexicaine ? Quels en sont les principaux ingrédients de chacune ? Ce document complet vous dit absolument tout !

La cuisine mexicaine vous attire ? Voici 15 spécialités culinaires du Mexique qui vous donneront l’eau à la bouche…  

Tortillas mexicaines 

Utilisées comme accompagnement de plusieurs plats mexicains, les tortillas sont comme des pains de forme circulaire ou parfois en rouleaux. Elles sont essentiellement à base de farine de blé et de maïs.

Le Chili con carne simplissime 

Plat rassasiant et classique de la cuisine mexicaine, le Chili con carne simplissime est à base de bœuf, d’haricot rouge et surtout de tomates. 

Les chilaquiles 

Plat mexicain se dégustant d’habitude avec des tortillas de maïs, les chilaquiles sont servies au petit déjeuner. Elles sont constituées de tortillas, d’œufs et des sauces. 

Guacamole pimenté 

Il est utilisé comme apéritif pour les tortillas. Le guacamole est une purée d’avocat, de yaourt naturel, de tomate, d’oignon, de poivre et de piment rouge

Tacos pimentés 

Il s’agit d’un plat mexicain très savoureux constitué d’une tortilla enroulée sur elle-même et renfermant pleines de garnitures à base de viande hachée, de tomates, d’oignons rouge, de concombre et de   sauce pimentée. Les tacos sont mondialement connus et se vendent partout.

Burritos mexicains 

Les burritos constituent le plat le plus connu et plus emblématique de la cuisine mexicaine.  Ils sont apparus au Mexique à la fin du XIXe siècle. Les burritos mexicains sont constitués de tortillas enroulés de façon cylindrique et refermant de la viande hachée, du poulet, beaucoup de tomate, de la laitue, d’oignons blancs et de poivron vert ou rouge. 

Riz Mexicain 

Plat incontournable de la cuisine mexicaine car pouvant être consommé avec pleines d’autres bonnes choses. Le riz mexicain est fait à base de chorizo doux, de tomates pelées, de riz de basmati et d’eau. 

Enchiladas au poulet 

Spécialité mexicaine servie le plus souvent lors du diner, l’enchiladas au poulet est un plat succulent à base de tortillas de blé, de poulet, de gousse d’ail, de concentré de tomates, de fromage cheddar, de poivre et de piment.  

Empanadas mexicains 

Petits chaussons très agréables à manger et dont la garniture dépend essentiellement des habitudes et des régions, les empanadas sont excellents à servir comme entrée de repas et même des fois comme goûtée. Ils sont à base de farine de blé pour la patte et d’œufs, de tomates séchées, de chorizo pour la farce. 

Salade de riz rouge mexicaine 

Plat typiquement mexicain utilisé comme accompagnement, la salade de riz rouge mexicaine est très utilisée dans la cuisine mexicaine. Ce plat est à base de riz rouge, de maïs, d’haricots rouges, de carottes, de poivre rouge, de gousse d’ail, de café et de paprika. 

Salsa mexicaine 

La salsa mexicaine est très connue et utilisée au Mexique comme apéritif et accompagnement de plusieurs plats. Elle est à base de tomates, de poivron rouge, d’oignon, de tabasco, de citron, d’épice de Chili et un peu de sucre… de quoi faire danser vos papilles gustatives ! 

Fajitas à la viande hachée 

Les fajitas sont de savoureuses galettes dont chaque bouchée est un régal. Elles sont à base de farine de blé, de viande hachée, d’oignon, de tomates, de concombre, de guacamole et d’épices.  

Quésadillas au fromage 

Un plat qui va sans doute intéresser les végétariens ! Les quésadillas sont faites de fromage, de tortillas et de guacamole. 

Flan de Queso 

Utilisé comme entrée froide au Mexique, le flan de queso est à base de caramel, d’œufs et de lait. 

La mole Poblano

La mole poblano vient de l’Etat mexicaine du Puebla. Le concept du plat est un morceau de poulet assaisonné d’une sauce appelé « mole » et accompagné de riz, de banane, de cannelle et de piment.

Vous connaissez désormais 15 des meilleures spécialités de la cuisine mexicaine qui vous donneront certainement d’y passer vos vacances !
 Vous disposez également désormais d’une liste des meilleurs plats de la cuisine mexicaine traditionnelle. A cela, s’ajoutent d’autres spécialités locales qui raviront vos papilles gustatives dont le Ceviche, les fameux Burritos, sans oublier les sombreros !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest

Explorez le Chiapas un email à la fois. Recevez la newsletter d'Alma de Chiapas directement par email.

AUTRES ARTICLES