Bonampak est une ancienne ville maya située à l’intérieur de la jungle lacandone au Sud du Mexique.

Après plus de deux heures de route, nous nous retrouvons en plein milieu de la jungle, à la frontière avec le Guatemala. Comparé à d’autres zones archéologiques comme les ruines de Palenque, le site est très petit, mais il conserve un trésor unique : les peintures murales les mieux conservées du monde maya, avec des pigments originaux vieux de plus de 1200 ans.

Bonampak : Notre guide pour visiter ces ruines cachées

Vue de l'ensemble du site de Bonampak

Les ruines du centre cérémoniel maya que les archéologues ont appelé Bonampak (“murs peints“) sont localisées dans les collines de la vallée de Lacanhá, un affluent de l’Usumacinta, à environ 30 km de Yaxchilán et 148 km de Palenque. Ces ruines possèdent un des seuls ensemble d’une centaine de fresques Maya ayant survécus. Celles ci illustrent des scènes de guerres et de sacrifices.

Une autre raison pour laquelle Bonampak vaut la peine d’être visité est de connaître la communauté indigène des Lacandons, qui sont les descendants directs des Mayas du Chiapas et qui prévalent encore aujourd’hui, préservant leur dialecte, leurs vêtements traditionnels, leur patrimoine et bien d’autres coutumes ancestrales.

C’est l’une des rares destinations que nous vous recommandons de faire via un Tour guidé. 

En raison de sa proximité, nous vous recommandons également de visiter la Zone Archéologique de Yaxchilán, un autre endroit incontournable dans la jungle de Lacanja.

Sommaire

Que faire dans les ruines de Bonampak?

Admirer la Grande Place de Bonampak

En principe, la seule zone de Bonampak à laquelle on a accès est la Grande Place, où à première vue le bâtiment qui se distingue le plus est l’Acropole. 

On peut encore grimper sur cette pyramide qui est très bien conservée, mais ce qui la rend encore plus intéressante, c’est qu’elle est submergée dans une abondante végétation. 

Comme à Yaxchilán, un autre aspect très important du site de Bonampak soulignés par les archéologues sont ses linteaux et ses stèles. Les deux sont hiéroglyphes et se trouvent dans les principaux points de la ville, la différence est que les linteaux sont sculptés dans les cadres des portes et les stèles sont sculptées dans d’énormes pierres verticales.

Au centre de la Gran Plaza se trouve d’ailleurs une stèle de plus de 5 m de haut, brisée en plusieurs endroits : c’est l’une des plus grandes stèles mayas connues. Datant de 782, elle montre Chan Muan II, le dernier chef de Bonampak, au sommet de sa gloire.

Observer les peintures murales de Bonampak

De nombreux bâtiments de la grande ville ont été préservés, bien que seules la Grande Place et l’Acropole soient ouvertes au public. Sur la Grande Place, un escalier monumental mène à l’Acropole. La Salle des Peintures, pour laquelle ce site est célèbre, se trouve à mi-hauteur sur la droite.

La Salle des Peintures, ou “Edificio de Pinturas est un endroit magique, étagé sur une petite colline. Ambiance Indiana Jones et sensation d’être les premiers à explorer ce lieu chargé d’histoires garantie !

Il s’agit d’un bâtiment aux trois quarts rempli de peintures murales et de fresques en excellent état, avec des pigments originaux vieux de plus de 1 200 ans. Ces 150 m² de fresques, composées de pigments minéraux et végétaux, sont uniques dans le monde maya. Elles se trouvaient dans un état de conservation exceptionnel lorsqu’elles ont été découvertes en 1946. Elles datent de 790-795, peu avant l’abandon de la ville.

Ces peintures sont d’une grande importance puisqu’elles prouvent que les Mayas étaient une civilisation guerrière et pratiquaient des sacrifices humains. D’une manière générale, ces peintures murales racontent l’histoire de la dernière et la plus importante dynastie de Bonampak, dirigée par le souverain Chan Muan II

Il est surprenant que ces peintures aient si gardé leur éclat après tant de siècles passés dans la forêt tropicale, il faut espérer que notre curiosité ne les endommage pas et vienne à en interdire l’accès.

Vous pourrez facilement y accéder par 3 maximum et prendre le temps d’admirer les fresques et essayer de les déchiffrer. Attention, le flash, les chapeaux et les sacs à dos ne sont pas autorisés afin de préserver au mieux ces merveilles.

Quand y aller

Meilleur moment : Il fait très chaud toute l’année, mais de novembre à février le temps est beaucoup plus agréable.

Comment s’y rendre

La meilleure solution pour ce site reste la voiture à plusieurs ou un circuit organisé via une agence de voyage de Palenque ou de San Cristóbal.

Que vous arriviez via une excursion ou votre, il faudra changer de transport à quelques kilomètres de Bonampak, car une coopérative locale gère la route d’accès aux ruines. Il est nécessaire de passer par un de leurs ferries (payants) pour rejoindre les ruines par une piste forestière de 9 km qui part du parking.

📗 Les routes dans le Chiapas sont des routes de montagne sinueuse, soyez vigilant lors de votre trajet.

  • Nous vous recommandons de lire notre Guide sur la conduite au Chiapas si vous décidez de louer un véhicule sur place.

Palenque > Bonampak

📍 Bonampak est situé à 145 kilomètres de Palenque. 

🚌 Le trajet en bus dure environ 2 heures et 30 minutes en bus. 

Il y a des bus collectifs qui partent de Palenque jusqu’à la communauté Lacanjá. En provenance de Palenque, les combis de Rio Chancalá et Chamoan relient plus d’une dizaine de fois par jour Palenque à Frontera Corozal (3h) et à Benemérito (4h). Il vous faudra descendre au croisement de San Javier. Renseignez vous au marché sur les bus qui s’y rendent.

Ocosingo > Palenque > Bonampak

📍 Bonampak est situé à 175 kilomètres d’Ocosingo. 

🚌 Le trajet en bus dure environ 5 heures et 30 minutes. Vous devez passer par Palenque si vous choisissez de vous rendre sur le site en bus.

San Cristóbal de las Casas > Palenque > Bonampak

📍 Bonampak est situé à 338 kilomètres de San Cristóbal de las Casas. 

🚌 Le trajet en bus dure environ 7 heures et 30 minutes en bus. Vous devez passer par Palenque.

Tuxtla Gutiérrez > Palenque > Bonampak

📍 Bonampak est situé à 397 kilomètres de Tuxtla Gutierrez. 

🚌 Le trajet en bus dure environ 9 heures. Vous devez passer par Palenque.

Informations complémentaires sur les trajets

Si vous utilisez le GPS, recherchez simplement “Bonampak“. Assurez-vous de charger la carte au préalable car il n’y a aucun signal sur la route.

La route est sûre, mais il y a beaucoup de virages. Il est recommandé de ne pas conduire la nuit sur les routes du Chiapas.

Si vous venez en voiture, il faut d’abord rejoindre la commun de Lacanjá et de là il faut prendre le bus collectif Lacandón jusqu’à la Zone Archéologique. 

L’inconvénient d’y aller seul est que le collectif Lacandon coûte au moins $400 pesos (environ 15€) pour 1 ou 2 personnes. Si vous organisez avec d’autres personnes, à partir de 4, vous n’en aurez que pour $100 pesos (environ 4€) par personne. 

Si vous voulez ensuite vous rendre à Yaxchilán, vous devez prendre un taxi jusqu’à la communauté de Lacanjá pour environ $300 pesos (environ 12€).

  • Pour plus d’informations sur la conduite au Mexique, lisez notre Guide dédié à la sécurité lors de votre voyage.

Plan du site

Coûts 

Entrée

L’entrée dans la communauté de Lacanjá coûte $30 pesos (environ 1,50€) par personne.

L’entrée dans la zone touristique $70 pesos (environ 3€) par personne.

Vous pouvez choisir d’être accompagné par un guide sur place pour $500 pesos (environ 20€) par groupe.

Transport sur place

Le collectivo coûte $400 pesos (environ 16€) pour 1 à 4 personnes.

Il faudra payer $100 pesos (environ 4€) par personne supplémentaire.

Tour guidé  

Nous recommandons si vous choisissez un voyage en circuit organisé, de miser sur un départ depuis Palenque.

Si vous avez le temps, nous vous recommandons de rester deux jours sur place afin de pouvoir dormir dans l’un des 22 camps Lacandon et de faire un tour dans la Jungle Lacandone.

En basse saison, à partir de Palenque, le tour organisé d’une journée coûte $800 pesos (environ 31€) et le tour de 2 jours $1300 pesos (environ 50€) par personne. Comprend le transport, les droits d’entrée, l’hébergement, les repas et les guides locaux.

Nos conseils

Si vous avez le temps, nous vous recommandons de vivre l’expérience de dormir dans l’un des 22 campements Lacandon et de faire une des excursions dans la Jungle Lacandone où de nombreuses activités vous attende. Consultez notre Guide pour visiter la Selva Lacandona si vous souhaitez trouver plus d’informations. 

Il faut environ 10 minutes dans le bus collectif Lacandon pour atteindre la Zone Archéologique de Bonampak, 1 heure pour la visiter, et 10 minutes pour revenir.

L site ferme à 16 h 00, donc n’y allez pas trop tard !

Si vous n’êtes pas en excursion avec une agence, il n’y a pas de guide inclus dans le prix du billet d’entrée, mais vous pouvez en louer un sur place. Ils demandent environ $500 pesos (environ 20€) par groupe.

Portez des chaussures confortables et des vêtements légers, même en hiver il fait très chaud et vous vous sentez encore plus à cause de l’humidité de la jungle.

La station-service PEMEX la plus proche se trouve à Benemérito de las Américas, à environ 80 km, bien que des bidons soient vendues tout au long de la route.

Emportez suffisamment d’argent liquide car il n’y a pas de distributeurs automatiques de billets et ils n’acceptent nulle part les paiements par carte.

Hébergement 

Chalets : Dans la ville de Lacanjá il y a 22 campings. “Ya’ajche” a des cabanes à partir de $300 pesos (environ 12€) la nuit. Nous recommandons “Los Lacandones” avec des chalets à partir de $500 pesos (environ 20€) par nuit, c’est propre, peu coûteux et avec vue sur la rivière.

Camping : Dans le camping “Los Lacandones” il y a aussi un terrain de camping en face de la rivière, il coûte $100 pesos (environ 4€) par emplacement et comprend des toilettes et des douches.

Yaxchilán : A 1 heure, dans la ville de Frontera Corozal, il y a des chalets à partir de $315 pesos (environ 12€) la nuit ou une aire de camping pour $80 pesos (environ 3€) par personne. Nous recommandons “Escudo Jaguar”.

Palenque : Une autre option est de rester à Palenque et d’aller et venir le même jour, vous y trouverez des posadas à partir de $200 pesos (environ 8€) la nuit.

Où manger

Chaque camp Lacandon a son propre restaurant. Dans “Los Lacandones”, le petit déjeuner coûte environ $60 pesos (environ 2,5€) et le repas environ $120 pesos (environ 5€).

Dans la communauté de Lacanjá, il y a aussi quelques restaurants locaux où vous pouvez manger pour environ $60 pesos (environ 2,5€).

A l’entrée de la Zone Archéologique, on ne vend que de l’eau, des boissons gazeuses et de l’artisanat, mais pas de nourriture.

Vous avez des questions sur la visite des ruines mayas au Chiapas ? Vous prévoyez un voyage ? Envoyez-nous un message !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest

Explorez le Chiapas un email à la fois. Recevez la newsletter d'Alma de Chiapas directement par email.

AUTRES ARTICLES

Louer voiture au Mexique
Arnaud

Location de voiture au Mexique

Si vous vous demandez si vous devriez louer une voiture au Mexique ou non, alors cet article est fait pour vous. Tous les conseils et tout ce que vous devez savoir sur la location de voiture au Mexique !

Lire la suite