Le Mexique est une terre connue pour sa végétation luxuriante et attirante. Mais, aux abords de ses contrées les plus arides et désertiques, vous trouverez une espèce végétale remplie de mystères et de surprises : l’agave bleu.

Les secrets de l’agave bleu du Mexique

Agave bleue du Mexique

Encore connue sous le nom de l’agave tequilana (agave à tequila), l’agave bleu est une plante succulente très prisée au Mexique en raison de ses nombreuses vertus. Dès lors, désirez-vous en savoir un peu plus sur les secrets de cette plante mexicaine ? Découvrez, absolument tout, dans les lignes qui suivent…

Sommaire

Histoire et description de l’agave bleu

La découverte de l’agave bleu remonte, selon les historiens, à 12 millions d’années. En effet, il y a de cela 700 ans avant J-C, une femme otomi l’utilisait pour en tirer des fibres. Selon les annales de Cuauhtitlan, ce fait se produisit dans une région mexicaine dénommée à l’époque Texcalapan.

Cela démontre alors que les récits sur les vertus de l’agave ont été transmis de génération en génération au Mexique. En plus de la production de boissons mexicaines, l’agave bleu est utilisé pour bien d’autres choses au Mexique. Mais, à quoi ressemble cette plante ? Lorsque vous vous aventurez sur les terres désertiques du Mexique, vous ne pourrez pas le rater. L’agave est composé de feuilles allongées et étroites formant une plante dont l’épaisseur oscille entre 1,20 et 1,80 m.

Par ailleurs, les feuilles se particularisent par leur fort accent en bleu. De là, émane d’ailleurs la dénomination d’agave bleu. La rosette de feuilles se matérialise aussi par des épines acérées. Ce qui est loin d’être une partie de plaisir pour les jardiniers. Après dix années, la rosette de feuilles croît et atteint sa pleine mesure. Arrivé à maturité, les feuilles de l’agave bleu peuvent aller jusqu’à 7 m de hauteur. Enfin, notez que le nectar se trouvant sur les fleurs de l’agave tequilana est entièrement transformé en pollen par une chauve-souris locale.

Usages possibles de l’agave bleu

L’agave est une espèce végétale dont les vertus sont illimitées (comme de nombreux fruits du Mexique). De ce fait, cette plante est à usage multiple.

Certains l’utilisent avant tout pour donner plus de relents à la décoration de leurs lieux de vie. D’autres, par contre, extraient le sucre de l’agave tequilana en raison de son importance dans la production de certains médicaments.

Mais, l’agave bleu doit surtout sa renommée à la fabrication de la tequila. En effet, la plus célèbre des boissons mexicaines est produite à partir de l’agave tequilana. C’est la raison pour laquelle cette variété d’agave est cultivée à perte de vue dans plusieurs régions mexicaines. Il faut préciser tout de même que seulement cinq Etats du Mexique ont l’autorisation légale de fabriquer et de commercialiser la tequila à partir de l’agave bleu : Michoacan, Tamaulipas, Jalisco, Nayarit et Guanajuato. Outre la Tequila, le sirop d’agave permet de produire d’autres boissons alcoolisées dont le Mezcal.

Enfin, retenez aussi que les fibres des feuilles d’agave restent très prisées dans la fabrication de vêtements.

Où vit l’agave bleu et quelles sont ses caractéristiques ?

L’agave bleu, dont le nom scientifique est Agave tequilana , est une plante monocarpique (c’est-à-dire qu’après la floraison, elle meurt), originaire du sud de l’Amérique du Nord, que l’on trouve principalement au Mexique. Il forme une rosette de feuilles coriaces, d’une couleur vert bleuâtre presque grisâtre, aux bords armés de petites épines, et d’une longueur d’environ 60cm.

Produit sa tige florale à la fin de l’hiver / au début du printemps, quelque temps après l’âge de six ans . Cette tige mesurera plusieurs mètres, de 2 à 3 en fonction des conditions de son habitat et de l’espace que la plante a eu pour se développer. Les fleurs sont verdâtres, un peu jaunâtres, et sont produites en grand nombre. Beaucoup d’entre eux tombent avant d’être pollinisés, mais ce n’est pas un problème, car le spécimen laisse de nombreux drageons avant de mourir.

Est-il possible de cultiver l’agave bleu chez soi ?

La culture de l’agave requiert la réunion d’un certain nombre de conditions. Il faudrait avant tout savoir que les agaves ne peuvent pousser que dans des terres au climat semi-aride. En effets, les agaves ne supportent pas les températures inférieures à 5°.

En outre, il est préférable de les cultiver dans un grand terrain doté d’un sol sablonneux et aride. Notez qu’il est déconseillé d’enfoncer profondément les graines lorsque vous les plantez. Dans l’idéal, nous conseillons de faire usage de semis ou de boutures.

Enfin, dernier conseil mais non moins important, il faudrait éviter d’arroser trop souvent. L’humidité du sol pourrait détruire toute votre récolte. Ainsi donc, vous savez désormais à peu près tout sur les secrets de l’agave bleu !

Comment cultiver et entretenir son agave bleu chez soi ?

Si vous souhaitez cultiver dans votre jardin votre propre agave bleu, nous vous recommandons d’en prendre soin de la manière suivante :

Emplacement

L’Agave tequilana est une plante qui doit être à l’extérieur, en plein soleil . Elle n’a pas de racines envahissantes, mais il est préférable de la placer à une distance d’environ 60cm des murs afin qu’elle puisse avoir un bon développement.

Type de sol 

Cela dépendra de l’endroit où vous cultivez votre plante :

Si vous la cultivez dans un pot : Vous pouvez utiliser un substrat universel, mélangé à de la perlite à parts égales.
Si vous la cultivez dans votre jardin : La plante est peu exigeante, mais préfère les sols neutres ou calcaires, bien drainés.

Irrigation

Plutôt rare. Si vous en avez dans un pot, un ou deux arrosages par semaine peuvent être plus que suffisants si vous vivez dans un endroit chaud et sec. Et si vous le cultivez au contraire en pleine terre, vous n’aurez qu’à l’arroser de temps en temps la première année pour qu’il puisse bien s’enraciner et ainsi résister à la sécheresse plus tard.

Dans tous les cas, ne pas arroser par le haut. L’eau ne doit qu’humidifier le sol, car les feuilles ne peuvent pas l’absorber directement.

Engrais

Pendant les mois chauds, il est fortement conseillé d’ajouter de l’engrais organique, comme des coquilles d’œufs par exemple, ou du guano en suivant les instructions indiquées sur l’emballage.

Comment multiplier l’agave à tequila ?

L’agave bleu se multiplie par graines (rarement) et par drageons au printemps-été.

Voyons comment procéder dans chaque cas:

Graines

  • Tout d’abord, vous devrez les placer dans un verre d’eau pendant 24 heures. Le lendemain, ceux qui sont restés flottants doivent être jetés.
  • Ensuite, remplissez un plateau de semis de substrat de culture universel mélangé à parts égales de perlite et arrosez.
  • Ensuite, semez un maximum de deux graines dans chaque alvéole et recouvrez d’une très fine couche de substrat.
  • Enfin, placez le bac à semis à l’extérieur, en plein soleil.
  • En gardant le substrat humide mais non gorgé d’eau, vos graines germent en environ deux semaines.

Drageons
C’est le moyen le plus simple et le plus rapide d’obtenir de nouvelles copies de votre plante. Il suffit d’attendre qu’elles soient facilement manipulables (environ 15 cm de haut), et de la séparer de la plante mère à l’aide d’une petite houe. Ensuite, il suffit de la planter dans un pot ou dans une autre zone du jardin.

Taille

Vous n’en avez pas besoin. Enlever uniquement les feuilles sèches et celles qui sont cassées avec des ciseaux préalablement désinfectés avec de l’alcool de pharmacie.

Période pour la plantation ou le repiquage

Au printemps , lorsque le risque de gel est passé. Si votre plante est dans un pot, déplacez-le dans un plus grand pot tous les deux ans.

Rusticité

Vous pouvez faire pousser votre agave bleu en extérieur toute l’année si le climat est plutôt chaud, avec des gelées faibles et occasionnelles jusqu’à -4 ° C.

Si vous avez des questions sur l’agave bleu du Mexique, n’hésitez pas à nous poser vos questions !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest

Explorez le Chiapas un email à la fois. Recevez la newsletter d'Alma de Chiapas directement par email.

AUTRES ARTICLES

Mole poblano
Arnaud
Les différents plats de la cuisine mexicaine traditionnelle

Soleil éclatant, plages envoûtantes, végétation luxuriante, il y a mille et une raisons de découvrir le Mexique. Mais, la meilleure des rencontres serait de laisser vos papilles gustatives danser au rythme de la cuisine mexicaine traditionnelle. Savoureux, les bon petits plats mexicains vous convient dans une atmosphère délicieuse.

Lire la suite