Si vous aimez la tequila, alors il est temps de rencontrer le mezcal,une boisson savoureuse !

Le mezcal : comment boire la boisson traditionnelle du Mexique

Mezcal

Le Mexique est un pays connu pour ses magnifiques paysages, ses plages paradisiaques, sa culture diversifiée mais aussi pour ses boissons alcoolisées très prisées et qui méritent entièrement le détour. Entre tequila, margarita en passant par la rompope et surtout le mezcal, vous disposez d’un éventail de choix très large.

Néanmoins, beaucoup de personnes ne savent pas comment boire le mezcal comme il faut. Dès lors, il serait important d’en parler ! Ainsi, qu’est-ce que le mezcal ? Quels sont les meilleurs endroits pour en déguster ? Comment bien boire cette boisson traditionnelle ? Réponses dans les lignes qui suivent…

Sommaire

Le Mezcal : qu’est-ce que c’est vraiment ?

Que ce soit pour une margarita, une Paloma ou une Bloody Maria, la tequila est l’un de nos alcools préférés. C’est une liqueur polyvalente qui se marie bien avec la saveur de l’eau pétillante qui se cache au fond de mon réfrigérateur ou qui peut être fouettée en une margarita à la lime fraîche. Mais la tequila a peut-être rencontré son match avec une liqueur audacieuse et montante.

Certains pensent que le mezcal est exactement la même chose que la tequila. A vrai dire, il existe nuances et différences entre ces deux boissons traditionnelles mexicaines. En effet, lors de la préparation de la tequila, une seule et unique variété d’agave domestiquée est utilisée tandis que pour celle du mezcal on utilise une douzaine de variétés d’agave. Ce qui fait du mezcal une boisson beaucoup plus sucrée que la tequila.

Le mezcal est un alcool distillé fabriqué à partir de tout type d’agave provenant de neuf États du Mexique. Selon le New York Times , le cœur d’un agave, ou piña, est récolté à partir de la plante et rôti dans des fours souterrains sur des roches chaudes. Rôtir le cœur de cette manière donne à la liqueur cette saveur profonde et fumée qui rend le mezcal si distinctif (et délicieux). Après la torréfaction, les cœurs sont écrasés, ajoutés à un tonneau avec de l’eau et mis à fermenter. Le mélange est ensuite distillé deux fois, mis en bouteille et vendu dans le monde entier.

En outre, il y existe plusieurs variétés de mezcal car sa fabrication n’est pas industrielle mais plutôt familiale et la plupart de sa production se fait à Oaxaca (un État situé au sud du Mexique). La production du mezcal est réglementé au Mexique par la Norma Official Mexicana (NOM) qui certifie légalement l’authenticité du mezcal des marques. Certaines des restrictions incluent:

  • Utilisation d’agave de l’un des neuf États mexicains
  • Avoir un volume d’alcool entre 35 et 55%
  • Fabriqué d’une manière spécifique à l’un des trois types de mezcal

Seuls les mezcals qui répondent aux normes mises en avant par la Norma Official Mexicana peuvent s’appeler mezcal. Mais au fil du temps, il a connu plusieurs jugements néfastes. Certains vont même jusqu’à parler de « boisson qui rend fou ». D’autres encore pensent que cette boisson provient d’une drogue appelée mescaline (drogue hallucinogène extraite d’une variété de cactus). Mais, rassurez-vous, ce ne sont que des rumeurs. Le Mezcal est une boisson délicieuse à savourer… même si bien entendu tout excès est nuisible.

Alors, en quoi le mezcal est-il différent de la tequila ?

Alors que le mezcal est fumé, la tequila ne l’est pas. La tequila authentique est fabriquée avec de l’agave bleu à Tequila, au Mexique ou dans les hauts plateaux de Jalisco. Les cœurs d’agave bleu sont ensuite fermentés selon une méthode similaire à celle du mezcal, mais ils ne sont pas cuits dans des fours souterrains. Il en résulte un profil de saveur très différent du mezcal en ce que la tequila est plus brillante et un peu plus sucrée.

Le mezcal contient-il toujours un ver?

Définitivement pas. Alors que les vers vivent dans les feuilles d’agave, en ajouter une à une bouteille de mezcal n’est pas une pratique courante, selon un article de Maxim en 2015 . Dans l’article, Fausto Zapata, co-fondateur d’ El Silencio mezcal, explique que l’ajout d’un ver n’était qu’une tactique marketing pour inciter plus de gens à essayer, ou oser essayer, le mezcal. La plupart des marques de mezcal n’incluent pas une petite larve dans leur bouteille – il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter!

Avec quoi est-ce que je bois du mezcal?

La façon traditionnelle de boire du mezcal est de le siroter frais. Si vous êtes nouveau dans le mezcal, cependant, la saveur forte et terreuse pourrait être un peu écrasante. Essayez-le plutôt pour vos boissons tequila préférées. Découvrez nos recettes de boissons tequila préférées pour vous inspirer . Ma façon préférée de boire du mezcal est dans un Bloody Mary. Voici ma recette préférée de Bloody Maria, qui provient de notre cuisine d’essai au goût de la maison :

Les meilleurs endroits pour boire du mezcal

Le Mexique regorge de bars et de pubs dans chaque région et chacun d’eux sert d’excellentes boissons y compris le mezcal.

Fiebre de Malta

Bar-restaurant de norme internationale situé dans l’arrondissement de Cuauhtémoc prés Museo Nacional de Antropología de Mexico.

Mezcalogia

C’est un bar situé dans l’Etat d’Oaxaca plus précisément à la Calle de Manuel García Vigi sur la route de l’indépendance.

Café Bar 500 Noches San Cristóbal

Bar très fréquenté et aimé des touristes situé au Chiapas ; plus précisément à San Cristóbal de las Casas.

Hunter Bar Cancun

Il est situé dans la magnifique ville de Cancun à Alcatraces.

Fusion Beach Bar & Grill

Bar-restaurant situé à la Playa del Carmen dans l’Etat de Quintana Roo.

Comment boire le Mezcal ?

Boire du mezcal est devenu une tradition au Mexique depuis la conquête espagnole. De ce fait, le boire mal serait en quelque faire outrage à la coutume mexicaine. Et d’après elle, il ne suffit pas juste simplement de boire des verres de mezcal. Il faut plutôt les embrasser ! En d’autres termes, il faut prendre son temps afin de bien siroter cette fabuleuse boisson traditionnelle pour ainsi ressentir tout son pouvoir et être transportés vers des cieux paradisiaques. Une fois que vous aurez ressenti cela, vous ne voudrez peut-être jamais vous en passer. Alors, ne vous empressez surtout pas et profitez de ce moment de dégustation…

Enfin, notez que le mezcal est à boire frais de préférence. N’hésitez pas à le laisser 30 minutes au réfrigérateur avant de le savourer comme il se doit…

En résumé, le mezcal est une spécialité typiquement mexicaine à base d’agave et dont la dégustation exige art et patience. Il ne reste plus qu’à vous laisser seul avec votre délicieux verre de mezcal !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest

Explorez le Chiapas un email à la fois. Recevez la newsletter d'Alma de Chiapas directement par email.

AUTRES ARTICLES