Ces dernières années, le tourisme au Mexique s’est développé de manière fulgurante. Cela est principalement dû à ses paysages magnifiques, ses plages paradisiaques mais aussi et surtout à sa richesse culturelle. La culture mexicaine provient d’un métissage de civilisations hispaniques et européennes. Et, le plus marquant dans cette culture est sans doute les costumes traditionnels mexicains qui assimilent beauté, originalité et éclat… Tout ce qui caractérise le Mexique !

Les plus beaux costumes traditionnels mexicains à ramener de votre voyage

Poncho mexicain

Dès lors, vous demandez-vous quels sont les plus beaux costumes mexicains ? Lequel choisir en guise de souvenirs de votre belle rencontre avec les contrées mexicaines ? Ce dossier complet vous dit absolument tout !

Sommaire

Les plus élégants costumes traditionnels à découvrir lors de votre tourisme au Mexique

Derrière la tequila et le drapeau national, les costumes traditionnels mexicains sont ce qui représente le mieux l’identité du pays. Ils attirent des milliers de visiteurs au Mexique développant ainsi le secteur du tourisme mexicain. Ces costumes sont nombreux et chacun a son histoire et des caractéristiques bien distinctives. Alors, ne savez pas lequel acheter lors de votre tourisme au Mexique ? Voici une liste des plus élégants costumes traditionnels du Mexique…

Le poncho

Le poncho signifierait « couverture » en mapudungun (langue amérindienne). Il s’agit d’un vêtement originaire du Mexique mais aussi d’Amérique du sud. Son origine provient de la Cordillère des Andes et remonte à plus centaines d’années. Le Poncho n’est pas juste un vêtement mais aussi un bon moyen de protection contre les intempéries telles que des tempêtes de sable, des vents et même des pluies quand il est en toile enduite ou fabriqué avec une couche isolante.

Le poncho est sans doute le style vestimentaire le plus célèbre au Mexique. Il est caractérisé par deux tissus de forme triangulaire, une ouverture pour la tête et des pointes positionnées soit sur les deux côtes ou soit au-devant selon les régions. Vêtement très prisé au nord du pays, le poncho permet de reconnaitre immédiatement la culture mexicaine et a été utilisé dans le secteur cinématographique.

Le Huipil

Très populaire dans plusieurs Etats mexicains comme Oaxaca, Yucatán, Michoacán, Chiapas, Veracruz, mais aussi au Guatemala, le Huipil fait partie des vêtements mexicains les plus répandus. C’est d’ailleurs l’un des habits les plus prisés par les touristes. Il date de l’avant empire aztèque et était essentiellement porté par la femme quelle que soit leur classe sociale. Cependant, lors de la conquête espagnole, le huipil a évolué sûrement grâce à une touche européenne. De nos jours, il est encore très porté par les mexicains.

En outre, sa conception dépend souvent des régions surtout pour la décoration. En effet, le huipil est fait de tissus cousus ensemble grâce à un métier à sangle dorsale puis décoré avec des motifs tissés ou brodés accompagnés de rubans et de dentelles. Une ouverture est prévue au milieu pour la tête ainsi que d’autres sur les côtes pour les bras. Le huipil mexicain peut avoir une taille courte ou plus longue mais également une forme rectangulaire. Enfin, selon vos envies, le huipil peut être étroit ou ample avec les épaules bien couvertes.

Sombrero

Chapeau originaire du Mexique et bien aimé des touristes, le sombrero est une caractéristique de l’habillement du charro. En effet, il faut rappeler que le charro était un cavalier. Il portait régulièrement un chapeau en l’occurrence le fameux sombrero ! Cet accessoire mexicain est de forme ronde et bordé des fils d’argent ou d’or. Le sombrero est l’un des éléments à inscrire absolument dans votre liste des souvenirs à rapporter de votre tourisme au Mexique.

La China poblana

Elle est le costume traditionnel mexicain le plus légendaire. Ce nom proviendrait d’une esclave asiatique de lignée indienne Catharina San Joan qui portait cette tenue. Elle aurait eu des visons de la Vierge Marie et de Jésus. Elle était considérée comme une sainte à Puebla à sa mort. Et depuis lors cette tenue porte son nom. La china poblana est une chemise blanche avec une coupe faisant ressortir la poitrine et associés à une robe nommée « castor », une ceinture, des bas et de préférence d’un foulard.

Autres chapeaux en paille tressée

Le sombrero est l’un des plus grands chapeaux tressés au monde. Arborant des bords aux tailles parfois démesurées, il est souvent fabriqué à partir de paille (ou feutre) qui laisse la tête respirer lors des forts coups de soleil. Bien entendu, le sombrero reste l’indétrônable chapeau Mexicain porté lors des folklores par les célèbres Mariachis locaux !

Mais il existe également d’autres informations sur tout un tas de chapeaux de paille tressés qui évoquent les terres mexicaines. 

On peut notamment citer le Chapeau Canotier qui possède également des bords larges mais dont la forme est plus serrée et la hauteur se trouve aplatie et non pointue. On peut également évoquer le Chapeau Gambler qui n’est autre qu’un panama majestueux et précieusement tressé par les artisans de ce pays d’Amérique Latine.

Enfin, pour rester dans la même fibre, abordons le Chapeau Cordobes. Ce couvre-chef aussi classique que chic représente le Chapeau Andalou par excellence. Contrairement au sombrero qui anime les folklores mexicains, le Cordobes rythme le traditionnel flamenco d’Andalousie. 

Sa forme droite et rigide offre une coupe large avec une bordure modérée. Généralement tressé en paille, il peut également être fabriqué avec du feutre de grande qualité, de la laine ou des poils de lama.

Voilà, vous savez désormais presque tout sur les plus beaux costumes traditionnels mexicains. Il ne vous reste plus qu’à prendre votre envol pour les belles contrées mexicaines afin de vous offrir ces accoutrements exquis…

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest

Explorez le Chiapas un email à la fois. Recevez la newsletter d'Alma de Chiapas directement par email.

AUTRES ARTICLES