Également connue sous le nom de Puerto Madero, Puerto Chiapas est une étape presque incontournable de toute croisière longeant la côte Pacifique du Mexique. Ce port de l’État du Chiapas accueille les navires de nombreuses compagnies de croisière. Apprécié pour sa plage, Puerto Chiapas sert de point de départ à d’intéressantes excursions au vert ou culturelles dans la région.

Le guide ultime pour découvrir Puerto Chiapas

Vue sur la plage de Puerto Madero

Port Chiapas est considéré comme l’un des 16 principaux ports en eau profonde du Mexique. En outre, Puerto Chiapas offre à ceux qui recherchent un contact étroit avec un monde mystique, exotique et naturel, la porte d’un lieu magique avec des visites fascinantes de la région, profitant des beautés naturelles incomparables, du tourisme alternatif, de l’écotourisme et de l’archéologie. Puerto Chiapas possède sa propre identité, différente du reste des ports du Mexique, en valorisant des caractéristiques uniques telles que l’ambre, la marimba et les zones archéologiques.

Une variété de produits a été développée sur la base de l’écotourisme et des principales activités économiques de la région de Soconusco, tels que : le café, la mangue, la banane, le cacao et les fleurs exotiques.

Sommaire

Que faire à Puerto Chiapas ?

Quelques découvertes à faire aux abords du terminal de croisière La zone du terminal de croisière accueille deux bâtiments. L’un d’eux abrite des boutiques de souvenir et l’autre est réservé aux bars et aux restaurants. Attablez-vous dans l’un des restaurants pour goûter à quelques spécialités culinaires de l’État du Chiapas. Essayez par exemple le tamal, un met à base de pâte de maïs cuite à la vapeur. Le tamal peut être fourré aux fruits de mer, au poulet et avec bien d’autres garnitures sucrées ou salées. Pour un repas plus consistant, optez pour le chilaquiles, des tortillas servies avec une sauce onctueuse, du fromage, de la crème fraîche et des oignons. Pour vous désaltérer, commandez le tascalate, un breuvage chocolaté préparé à partir de maïs et parfumé à la cannelle et à la vanille. Près du terminal de croisière, une jolie plage de sable noir attend les croisiéristes qui veulent plonger dans le Pacifique. Pour d’autres circuits permettant de profiter de nombreuses étapes farniente sous les tropiques, rendez-vous sur la page https://www.croisierenet.com.

Visiter les plantations de mangues et de bananes

Vous pouvez visiter une coopérative de plantation de bananes et de mangues, ainsi que la communauté rurale qui travaille ensemble pour le bien de tous ses membres. Votre guide vous permettra de vous familiariser avec l’histoire de la région, ses habitants et ses traditions, ainsi qu’avec la culture des bananes et le processus de récolte.

Vous vous rendrez ensuite dans la ville qui possède et gère la plantation de bananes, visiterez le centre communautaire local ou l’école, où vous aurez l’occasion de rencontrer et de vous mêler aux enfants locaux et aux enseignants et travailleurs sociaux dévoués. Une partie des recettes de cette visite sera versée à ce centre communautaire pour le programme d’apprentissage et vous recevrez un kit contenant certains des besoins quotidiens de base des enfants.

Vous pourrez faire don du kit à l’un des enfants au centre communautaire local ou à l’école. Poursuivant la visite de la ville à l’église locale, le padre, élément essentiel de la communauté, vous informera sur les coutumes locales et leur mode de vie.

Découvrir la fiesta Charra

La Fiesta Charra, ou la Charrería, montre des hommes à cheval, des hommes de lutte et de tradition combinant leurs efforts et soutenant avec des valeurs une des activités les plus représentatives de l’être mexicain, la charrería. La charrería émane de la campagne, de la force et de la lutte, de l’art et du courage ; c’est l’essence du métissage, c’est le sentiment de tout un peuple. Vous serez reçus avec des danses folkloriques de la région et vous serez invités à passer aux tribunes de l’arène où le spectacle commencera.

La charra party a pour but de rassembler les familles, de transmettre les traditions et l’amour de notre sport ; elles se réunissent tous les dimanches et organisent une charreada, à laquelle toute la famille participe. Le spectacle commence par le défilé des participants ; la reine du lienzo charro (qui est choisie parmi les filles des membres, chaque année) dirige le défilé en portant la bannière de l’Association des charros de Tapachula (la bannière est un signe distinctif de chaque Association, elle contient les éléments représentatifs de la région et de son histoire), elle est accompagnée par le président du lienzo charro, qui porte fièrement le drapeau national du Mexique.

Il y a trois actes : l’escarmouche, l’enfant charros et les Charros Mayores

Centre touristique de la Laguna Pozuelos

C’est un endroit idéal pour les touristes qui souhaitent profiter d’une promenade tranquille dans les mangroves en compagnie de leur famille. Dans cette zone, vous trouverez des services de restauration, de location de palapa et des piscines avec des installations confortables pour profiter d’un bon repos : une caractéristique importante est que chaque année des concours internationaux de beauté sont organisés.

Les étonnantes mangroves et leur végétation font de cet endroit l’un des plus surprenants du Chiapas. Cet écosystème naturel abrite une grande variété d’oiseaux, de la faune terrestre et aquatique, d’eau douce et salée, comme les pélicans blancs, les hérons, les canards, les crabes, les escargots et les iguanes, ainsi que de magnifiques paysages ornés de hautes mangroves, de nénuphars et de palmiers.

Que voir dans les environs de Puerto Chiapas ?

Faire une escapade en direction de Tapachula

Depuis le terminal de croisière, des navettes permettent de rejoindre Tapachula située à une demi-heure de route de Puerto Chiapas. C’est une coquette ville bouillonnante de vie au cachet colonial bien marqué. La localité propose d’intéressantes visites, dont le musée archéologique du Soconusco. Cet établissement sert d’écrin à différents objets récupérés sur le site précolombien d’Izapa. Il expose de nombreuses figurines d’argile, des vases ainsi que des stèles. Le fleuron de sa collection est certainement le crâne incrusté de turquoise et habillé d’or. Pour tâter le pouls de Tapachula, rendez-vous au marché Sebastian Escobar. Non loin de ce lieu très animé, accédez au Parc central Miguel Hidalgo dominé par l’église Saint-Joseph. Le parc accueille au quotidien des joueurs de marimba, ce grand xylophone originaire d’Afrique, mais largement popularisé en Amérique latine et notamment dans la région du Chiapas. De passage à Tapachula en mars, ne manquez surtout pas la foire internationale pour mieux apprécier l’artisanat local et le potentiel agricole de la région. Les environs de Tapachula ne manquent pas non plus d’intérêt. La visite de plantations de café agrémentée d’une dégustation peut également être programmée.

Se dorer au soleil de Playa Linda

Playa Linda est la plage de pleine mer, avec de fortes vagues et de longues étendues de sable fin et doré, où une douce brise se lève et rafraîchit l’environnement et le rend propice à la pratique d’activités sportives.

Vivre des excursions fantastiques depuis Unión Juarez

La principale destination du tourisme de montagne au Chiapas se caractérise par ses maisons en bois colorées, typiques des terres à café sur les pentes du volcan Tacaná, le plus haut sommet du Chiapas. Avec une altitude de 1 100 mètres au-dessus du niveau de la mer, il bénéficie d’un climat agréable et des services essentiels pour le randonneur.

Excursions à partir d’Union Juarez :
– Bains dans les eaux froides des rivières Suchiate, Malá, Mixcum, Shujubal, Salem et Muxbal, pour retrouver vitalité et énergie.
– Les cascades de Muxbal et Monteperla qui coulent sur les roches volcaniques parmi les fougères et autres échantillons de végétation luxuriante.
– La formation rocheuse du Pico de Loro, avec des vues panoramiques sur la Sierra, les volcans Tacaná et Tajumulco (celui-ci se trouve déjà au Guatemala)
– Ascension du sommet du volcan actif Tacaná, le plus haut sommet du Chiapas et de tout le sud-est du Mexique, avec ses 4100 m d’altitude.

La ligne de démarcation avec le Guatemala passe par son sommet selon le traité de 1882. Le Tacaná est le point de départ de la série de volcans d’Amérique centrale et ses riches pentes sont densément peuplées bien qu’il s’agisse d’un volcan actif.

L’altitude élevée de la Tacaná permet de distinguer tous les niveaux de climat et tous les types de végétation de la Sierra Madre. Ainsi, en dessous de 1 000 m, un climat chaud prévaut avec sa couche de végétation correspondante originaire de la haute jungle ; au-dessus de 1 000 m, un climat semi-chaud se poursuit dans le domaine des plantations de café, juste en dessous du climat tempéré, au-dessus de 1 800 m qui régit les forêts de pins et la forêt nuageuse voisine ; enfin, il existe la seule zone climatique scientifiquement classée comme froide dans tout le sud-est, au-delà de 2 700 m d’altitude. Dans les parties les plus élevées du volcan, se développent les zacatonales qui laissent place au sommet à la seule lande haute du Chiapas, composée de petites plantes qui s’élèvent à peine de quelques centimètres pour profiter de la chaleur des couches d’air les plus proches du sol pendant les heures d’ensoleillement. La saison sèche (de novembre à avril) est la meilleure période pour escalader le volcan.

Visiter Tuxtla Chico

Tuxtla Chico est une municipalité située dans la partie sud de l’État du Chiapas. Tuxtla, en nahuatl, signifie : “Lieu des lapins”. C’est l’un des plus anciens lieux de Soconusco. Elle a une extension territoriale de 857 km².

Parmi ses traditions, la plus importante est la célébration de la Chandeleur le 2 février, qui consiste en une foire traditionnelle qui dure environ 2 semaines à partir du 23 janvier, et qui culmine le 2 février, jour de la plus grande visite et dernier jour de la célébration. Cette célébration religieuse se termine par la visite de la Vierge Marie de Candelaria à travers les rues principales de la ville, qui sont décorées par les paroissiens avec des tapis très colorés et magnifiques avec des images incrustées dans le sol, ces tapis sont fabriqués avec de la sciure de bois colorée et en viennent parfois à inclure des pétales de fleurs multicolores. L’image de la Vierge de Candelaria est portée sur une plate-forme processionnelle qui change d’apparence chaque année (tout comme les vêtements de la Vierge). La plate-forme est portée par des fidèles et des chauffeurs de taxi du site 1°de Mayo (site de Tuxtla Chico Taxi) qui sont les gardiens de l’image bénie. La tournée commence le 2 février vers 20 heures et se termine le 3 février à 2 heures du matin. Cette image bénie abrite la cathédrale de la ville : l’église de Santa Maria de Candelaria, qui se trouve dans le siège municipal de la municipalité de Tuxtla Chico.

Explorer l’ancienne ferme de Santo domingo

Un arrêt obligatoire pendant l’ascension du volcan Tacana, vous pouvez voir ici un exemple de ce qu’était une ferme de café au début du siècle dernier, avec son chemin royal de palmiers, sa grande maison, les quartiers des travailleurs et les installations pour le traitement du café.

La belle maison principale a été construite dans les années 1920 par un fermier allemand. Il s’agit d’un bâtiment préfabriqué en bois importé des États-Unis, avec un sous-sol, un grenier, un rez-de-chaussée et un premier étage. Il dispose des services de restaurant, bar, café musée, piscine, hébergement avec 10 chambres confortables et vente d’artisanat. Activités : randonnée, photographie, circuits d’observation géologique, équitation, agrotourisme.

Découvrir les vestiges des cultures précolombiennes à Izapa

À une dizaine de kilomètres à l’est de Tapachula s’étend Izapa, un très vaste site archéologique de plus de 4 km² à cheval sur des collines verdoyantes aux portes du Guatemala. Signifiant le lieu des eaux froides, Izapa aurait vu le jour vers 1 500 av. J.-C. Centre religieux et politique majeur précolombien de la côte Pacifique pendant des millénaires, le site a gardé un prestigieux héritage de cette période faste, notamment des pyramides. Izapa compte également de nombreuses plateformes et de places. Le site est aussi réputé pour son art unique, à mi-chemin entre les styles olmèque et maya. Les gravures représentant des divinités, des animaux et des scènes ornent toute une collection de stèles. Quelques-unes d’entre elles sont visibles dans des musées de la capitale Mexico. D’autres objets récoltés sur le site sont visibles au musée Soconusco à Tapachula.

Gravir le volcan Tacaná 

Culminant à plus de 4 000 m et classé réserve de biosphère par l’UNESCO, ce volcan est un des plus hauts d’Amérique centrale. Sa silhouette massive sert de toile de fond au terminal de croisière de Puerto Chiapas. Les versants du volcan fertilisés par les cendres ont permis la culture d’arbres fruitiers, de café et de cacaoyers. Il présente un sentier d’une vingtaine de kilomètres, mais bien sûr, une escale à Puerto Chiapas ne permet pas de parcourir ce chemin dans sa totalité. Il peut être tout de même intéressant d’en suivre une petite section pour une agréable balade au vert à la découverte de sources chaudes et de fumerolles qui témoignent de l’activité du volcan. Ceux qui ont le temps peuvent continuer leur périple à environ 2 000 m d’altitude au belvédère de Chiquihuite et admirer quelques sommets guatémaltèques si le temps est dégagé.

Réserver votre maison au Chiapas

Découvrez les merveilles du Chiapas en réservant votre séjour avec Alma de Chiapas

Quand y aller

Les meilleurs mois pour avoir du beau temps à Tapachula sont janvier, février, mars, avril, novembre et décembre.
En moyenne, il fait chaud toute l’année et janvier est le mois le plus sec.
Les mois les plus pluvieux sont mai, juin, août et septembre.

Comment se rendre à Puerto Chiapas

La distance entre Tuxtla Gutiérrez et Puerto Chiapas est par route est de 397,9 km. Comment se rendre de Tuxtla Gutierrez à Puerto Chiapas sans voiture ? Le meilleur moyen de se rendre de Tuxtla Gutierrez à Puerto Chiapas sans voiture est le bus et le taxi, qui prennent 5h55 et coûtent $650 à $950 pesos (environ 25 à 35€).

Où manger à Puerto Chiapas

Villa Veleros

Tout est délicieux, des repas au local et le service. Nous recommandons grandement ! Un excellent hôtel et restaurant pour passer la journée à se reposer et à profiter de la plage !

La Parrilla

Ce n’est pas un endroit tape-à-l’œil mais il dans le centre et se trouve à un pâté de maisons de l’église. C’est un endroit tranquille où vous pouvez goûter des plats comme les aracherra ! Un délice !

Fogaza Panaderia y Pasteleria

Donuts, croissants, empanadas, tartes aux œufs et à la crème, pain sucré, cette boulangerie a une variété incroyable à offrir. Vous pouvez simplement prendre un plateau et vous promener dans le magasin, en le remplissant d’autant de friandises riches en glucides que vous le souhaitez. Le meilleur : vous pouvez même regarder les boulangers faire leurs fabuleuses créations !

BAÖS Mar y Tierra

Un endroit très agréable avec une atmosphère familiale avec une attention personnelle. Les plats sont très riches, et il y a une vue spectaculaire pour prendre d’excellentes photos.

Macharnudas Wings & Pub Tapachula

C’est un bon endroit pour passer du temps avec des amis en écoutant de la bonne musique !

Vous souhaitez en savoir plus sur Puerto Chiapas ? Ecrivez-vous !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest

Explorez le Chiapas un email à la fois. Recevez la newsletter d'Alma de Chiapas directement par email.

AUTRES ARTICLES

Vue sur la pyramide de Chichen Itza
Arnaud
Le guide ultime des plus belles pyramides aztèques du Mexique

Le Mexique doit sa renommée à ses plages aux décors époustouflants, ses paysages envoûtants, sa nature verdoyante et chatoyante… Bref, ses purs coins de paradis ! Mais, le Mexique n’est pas qu’une destination idyllique. Le pays dispose également d’un patrimoine historique et culturel exceptionnel.

Lire la suite
Vue sur le mercado de Dulces y artisanias de San Cristobal
Arnaud
Les meilleurs marchés du Chiapas au Mexique

Durant votre voyage en tant que touriste, vous pouvez trouver de la nourriture incroyable, des bonbons, des babioles ou de la broderie dans les marchés locaux récurrents ou dans les marchés mobiles en plein air qui ouvrent une fois par semaine dans différentes villes.

Lire la suite
Photographie de plats mexicains - 1
Arnaud
La gastronomie mexicaine du Chiapas

Lors de vos vacances au Chiapas, vous pourrez découvrir la gastronomie mexicaine de la région. Cette cuisine est créative et généreuse, de jour comme de nuit. Elle surprend par ses saveurs et témoigne de l’hospitalité de ses habitants.

Lire la suite