Que vous soyez en famille ou pour une virée entre amis, le roadtrip est le meilleur moyen de voir toutes les merveilles du Mexique. De nombreux voyageurs, surtout les couples, ont tendance à choisir le confort des hôtels all inclusive et de partir en excursion qu’aux alentours. Si vous souhaitez faire votre voyage de noces au Mexique, la région du Yucatan sera surement plus romantique

RoadTrip dans le Sud du Mexique : Sur la route
de Palenque

Roadtrip au Mexique

Il est vrai que conduire de nombreuses heures dans un pays inconnu peut paraître un tantinet effrayant. Néanmoins, je peux vous garantir que vous ne serez pas déçus de votre roadtrip au Mexique.

Comptez environ 15 jours pour ce voyage, car certaines destinations sont assez éloignées les unes des autres. Bien évidemment, si vous ne souhaitez pas conduire, vous pourrez vous déplacer en bus, en taxi ou en collectivo. Toutefois, cela rallongera vos temps de trajet et je dois vous avouer que le confort d’un SUV est vraiment appréciable. Non seulement cela vous donne une plus grande liberté de mobilité durant votre roadtrip au Mexique, mais vous aurez la climatisation et la possibilité de laisser vos sacs dans la voiture

Sommaire

Ce qu’il faut savoir avant de partir en RoadTrip au Mexique

Roadtrip au départ de Mexico City

Commencer votre roadtrip au Mexique depuis la capitale à plusieurs avantages. Premièrement, les vols sont vraiment moins chers. En effet, au départ de Paris, vous trouverez des vols aller-retour pour moins de 500€. C’est aussi une bonne occasion de visiter la ville et de profiter de son incroyable gastronomie.

Dans le cas où vous voudriez réduire les distances, il est tout à fait possible d’atterrir directement à Palenque et de raccourcir la boucle.

Réserver votre maison au Chiapas

Découvrez les merveilles du Chiapas en réservant votre séjour avec Alma de Chiapas

Louer une voiture pour un roadtrip au Mexique

Toutes les routes du Mexique ne sont pas en bon état. Par conséquent, il est indispensable de prendre un SUV. Vous le verrez par vous-même, pour accéder à certains paradis cachés, le trajet relève parfois du franchissement d’obstacle.

Si vous avez déjà l’habitude de louer des voitures en France ou même lors de différents voyages, je dois vous avertir que vous allez vivre une toute nouvelle expérience.

Premièrement, assurez-vous de trouver l’offre la moins chère sans prendre l’assurance, car si vous voulez récupérer le véhicule, vous serez obligé de prendre l’assurance responsabilité civile sur place. Cela va bien augmenter la facture finale. En effet, au Mexique, il existe une loi qui oblige les loueurs de voitures à assurer leurs véhicules avec une assurance responsabilité civile mexicaine dans le cas où le client ne dispose pas d’une carte de crédit. Vous ne le savez peut-être pas, mais nos cartes bancaires, bien que nous ayons un découvert autorisé, ne sont pas des cartes de crédit. L’assurance de notre carte gold ou infinite ne fonctionnera pas non plus. Il sera donc important de bien vous renseigner avant de partir. La meilleure option est de choisir votre loueur sur internet, faire une réservation et communiquer directement avec lui.

Ensuite, préparez-vous à passer au moins 15 minutes pour l’inspection de la voiture. Je n’ai jamais vu un loueur de voiture être aussi minutieux. C’est le même manège dans toutes les compagnies que j’ai essayées. Ils comptent même les tapis de sol et les boutons sur les jantes. Donc, n’hésitez pas vous-même à être pointilleux. Rassurez-vous, ils ne vont pas vous cherchez la petite bête lors du check out, c’est juste leur façon de procéder

Conduire au Mexique

Les Mexicains ont une conduite très particulière, il faudra être prudent, surtout en ville. Quand vous quitterez Mexico City, soyez très concentrés. Pour vous donner un exemple, ils n’hésitent pas à doubler une voiture qui est déjà en train de doubler. De plus, ils roulent extrêmement à droite en permanence. Je vous déconseille vivement de rouler de nuit.

Emprunter les autoroutes vous feront gagner du temps, l’état de la route est plutôt bon, néanmoins vous rencontrerez beaucoup de péages, appelés “casa de cobro”.

En ce qui concerne l’essence, ce ne sera pas votre plus grosse dépense, c’est entre 18 et 20 pesos le litre, soit moins d’un euro. Quand vous vous rendrez à la station service, c’est obligatoirement le personnel qui vous remplira le réservoir. Pensez à lui laissez un petit pourboire, en général, j’arrondis à la dizaine supérieure. Toutes les voitures roulent à l’essence, il faudra dire “magna” ou “gasolina”.

Oaxaca de Juarez (6h de Mexico City)

La capitale de l’État d’Oaxaca (prononcée “ouraka”) est un vrai trésor. C’est une ville immense et colorée où vous allez adorer y arpenter les rues.

Quoi visiter à Oaxaca de Juarez ?

Le Temple de Santo Domingo de Guzman : Une église aussi belle à l’intérieur qu’à l’extérieur. Vous pourrez y apprécier son parterre aux pierres blanches et son petit marché d’artisan à proximité. Elle se situe au centre de la ville, de nombreuses boutiques, cafés et restaurants s’y trouvent également.

La zone archéologique du Monte Alban : Situé à 30 minutes au sud-ouest de la ville se trouvent les vestiges du Monte Alban. Un immense site fondé par le peuple olmèque vers 300 après J.C. Comme pour toutes les visites touristiques que vous allez entreprendre, allez-y dès l’ouverture (moins de monde et il fait beaucoup moins chaud). N’oubliez pas de prendre de l’eau et une bonne crème solaire.

Mercado Benito de Juarez : Le marché d’approvisionnement local, l’occasion rêvée de voir où les habitants viennent acheter leur nourriture. Ne repartez pas sans avoir goûté au délicieux fromage d’Oaxaca.

Jardin Botanique : Si vous êtes amis de la nature, n’hésitez pas à faire un crochet par le jardin botanique. De nombreuses espèces de cactus y sont répertoriés et ils sont gigantesques.

Où dormir à Oaxaca de Juarez ?

Plusieurs options s’offrent à vous, hôtels, Airbnb ou même hostel (auberge de jeunesse). Dans certains hostels, il y a des chambres de 4 que vous pouvez réserver. Non seulement c’est un moyen vraiment économique pour voyager, mais cela permet aussi de rencontrer d’autres voyageurs.

Dans tous les cas, essayer de rester au centre de la ville, vers le Temple de Santo Domingo. Il existe de nombreux parking payant à la journée et surveillé. Ainsi, vous aurez l’esprit tranquille et pouvez visiter la ville à pied. Nous avons séjourné dans un hostel, la Casa Angel Youth Hostel. Extrêmement bien situé, très propre et économique. Le personnel est très accueillant et vous pouvez même profiter du toit terrasse.

Hierve el Agua

Une pure merveille nichée dans la montagne. Il faudra mériter votre baignade. Le site est difficile d’accès et pas très bien indiqué. Vous vous croirez surement perdus à plusieurs reprises, mais c’est lorsque vous passez par plusieurs petits villages et qui vous demanderont une taxe (1 euro) que vous savez que vous êtes sur le bon chemin. Une fois arrivés au sommet, vos efforts seront récompensés. Vous passerez des heures entières à admirer le paysage ou à patauger dans les eaux pures aux multiples bienfaits.

Sur le chemin, vous ne pourrez pas rater les fabriques artisanales de mescal. L’alcool traditionnel d’Oaxaca. Réalisée à base d’agave, comme la téquila, elle est ensuite fumée pour obtenir ce goût unique. C’est définitivement ici que vous trouverez le meilleur mescal, au meilleur prix et avec une visite guidée en bonus.

Vous ne pourrez peut-être pas trouver d’endroit pour vous loger à Hierve el Agua, il faudra donc chercher un hôtel sur votre trajet.

San Cristobal de la Casas

San Cristobal est à 9h de route de Hierve el Agua, il faudra vous arrêter sur la route pour dormir à un moment ou à un autre. Si jamais vous avez une ou deux journées supplémentaires et que vous adorez surfer, faites un crochet vers Salina Cruz. Plus précisément, au surf camp Cocoleo à la Bamba. Une des plus belles expériences de ma vie.

Les routes du Chiapas sont des routes de montagnes, très sinueuses et pentues. Il se peut aussi que vous rencontriez des péages de fortune. Quelques Mexicains qui tentent d’arrêter les voitures à l’aide d’une corde tendue. Ils ne sont pas menaçants et vous laisseront passer contre une bouteille d’eau ou un peu de monnaie.

Une fois arrivée à San Cristobal, chercher le centre historique. C’est là que la magie opère. Des marchés artisanaux à perte de vue tantôt dans des bâtiments, tantôt à même le sol. San Cristobal possède de très belles ruelles et est très connue dans la région pour son artisanat. Gardez en tête que le climat est différent dans les montagnes du Chiapas: très chaud la journée et frais la nuit.

Ne ratez surtout pas l’occasion de visiter le village de Chamula, juste à côté de San Cristobal. C’est le seul village du Chiapas à avoir rejeté l’église et instaurer leur propre religion. Un village très mystérieux où il est interdit de prendre des photos. En effet, les habitants sont persuadés que les appareils photos enferment leurs âmes. Ils ne parlent pas espagnol, mais le tzotzil et les touristes y sont juste tolérés. Assurez-vous de bien respecter les règles et vous vivrez une expérience incroyable.

Palenque

Entre San Cristobal et Palenque vous aurez la possibilité de vous arrêter à la célèbre cascade Agua Azul. Seulement, voilà, je ne vous la conseille pas. Surtout si vous voulez éviter les attractions ultras touristiques. Il y a plus de restaurant et de stand de marchandises à touristes que point d’eau accessible. Dans tous les cas, si vous voulez vraiment apercevoir le bleu turquoise de l’eau, veillez à ce que le soleil soit au rendez-vous. Autrement, ce ne sera qu’une eau grisâtre. En revanche, une autre cascade tout aussi bleue et surtout moins touristique se trouve quelques kilomètres plus loin: Agua Clara. L’eau y est translucide et la voir se déverser de bassin en bassin est d’une fascinante satisfaction.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest

Explorez le Chiapas un email à la fois. Recevez la newsletter d'Alma de Chiapas directement par email.

AUTRES ARTICLES