La magie du Chiapas ne se trouvent pas seulement dans sa jungle ou en descendant une rivière en canoë. Il existe d’incroyables musées au Chiapas qui offrent une meilleure approche de la faune et la flore indigène , mais aussi de son histoire, passé, présente et future ! 

Suivez le guide pour découvrir les meilleurs musées du Chiapas !

Les meilleurs musées du Chiapas au Mexique

Musée du Kakaw

Pour les passionnés de voyages culturels, le Chiapas est une source intarissable de découvertes de toutes sortes. Histoire, culturel, botanique, scientifique, technologique, religion ou encore archéologique

Il existe plusieurs musées au Chiapas, certains très bien équipés et d’autres très simples de type communautaires.

Avec notre liste et nos conseils sur les meilleurs musées du Chiapas, nous voulons faciliter l’organisation de vos excursions lors de vos vacances au Chiapas.

Sommaire

Carte interactive des meilleurs musées du Chiapas

La culture au Chiapas

Le Chiapas est un état d’une beauté et d’une richesse culturelle extraordinaires, qui se manifeste dans ses vastes ressources naturelles, dans la richesse de ses racines ethniques et dans son imposant patrimoine archéologique et colonial, ainsi que dans les multiples expressions artistiques et artisanales.

La conservation, la diffusion et l’étude de ce riche héritage, patrimoine de tout le Mexique, a pris une importance croissante ces dernières années, car cette région a favorisé la fondation et l’ouverture de divers projets qui contribuent à la diffusion de son précieux patrimoine culturel.

Ainsi, par exemple, il existe des musées archéologiques au Chiapas tels que celui du site de Toniná dans la vallée d’Ocosingo, qui présente une importante collection de belles sculptures et de pièces de poterie, de jade, de coquillages et d’os, qui nous permettent d’avoir une vision brillante de ce qu’était ce site à l’époque de sa splendeur.

D’autres musées au Chiapas comme ceux de Palenque, Soconusco, Comitán et Tonalá contribuent à la grande tâche de diffusion du patrimoine culturel, en permettant aux locaux comme aux étrangers d’apprécier les biens dans leur contexte local, facilitant ainsi la compréhension des vestiges préhispaniques et de leur environnement, intégrant des éléments matériels et informatifs et d’autres supports muséographiques sur les cultures qui ont habité les différentes régions.

Le Musée régional du Chiapas, ouvert en 1984, est d’une grande importance. Il est situé dans un bâtiment monumental construit spécialement pour abriter les biens archéologiques et historiques du Chiapas. De plus, parmi les musées de Comitan, on peut citer celui dédié au célèbre politicien Don Belisario Dominguez, et celui de l’Hermilia Dominguez de Castellanos, qui expose de belles expressions artistiques de peintres nationaux.

Il est nécessaire de mentionner ceux qui ont été fondés à l’intérieur des anciens couvents, où une forte œuvre d’évangélisation a été développée de manière cruciale par les frères dominicains ; comme celui de Tecpatán, l’ancien couvent de Las Mercedes à San Cristóbal de Las Casas, et celui de Santo Domingo à Chiapa de Corzo, ce dernier récemment restauré et réouvert au public en tant que centre culturel. Vous y découvrirez de magnifiques artisanats indigènes de la région et un monde architectural magique dans le bâtiment.

La participation des communautés et leur lien avec le passé, dans lequel leurs racines, leurs symboles et leurs valeurs sont reconnus et recréés, a donné lieu à la création et à la permanence de musées communautaires dans lesquels les communautés elles-mêmes apportent leur travail, leur temps et leurs ressources, favorisant l’expression de leur identité dans le seul but de maintenir leur culture vivante.

La vie culturelle de l’État du Chiapas est une mission importante, car on peut y placer de nombreux espoirs qui nous amèneront à mieux comprendre la vie de ses habitants, en comprenant bien sûr la vie de leurs ancêtres, de ceux qui ont forgé de grandes villes au milieu de nulle part et au cœur même d’une jungle qui semble tout dévorer, et qui ont été à leur tour dévorés par une poignée d’hommes ambitieux qui les ont conquis avec une croix et une épée devant eux.

La vie de cet État et de ses habitants peut être lue dans ses musées, dans chaque pièce, dans chaque pièce archéologique, dans chaque sculpture et dans chaque expression artisanale, culturelle et quotidienne qui peut nous parler d’une gloire qui, heureusement, vit encore au plus profond de chaque Chiapas

Musées de Tuxtla Gutiérrez

Musée régional du Chiapas

Situé à Tuxtla Gutiérrez, le Musée régional du Chiapas, spécialisé en archéologie et en histoire, possède de très belles pièces qui donnent un aperçu de l’histoire de l’État en se concentrant sur les civilisations qui l’ont habité.

Le bâtiment en lui même est une œuvre d’art moderne, un peu délaissée par les autorités locales (lors de notre dernière visite, il n’y avait pas de climatisation), mais ce désagrément est composé par la richesse et la qualité des pièces qu’il abrite. Nous avions découvert lors de notre visite des pièces uniques de l’art Chiapaneco, Zoque et Maya, des monolithes de l’autel de Tiltepec, des trésors de la tombe de Chiapa de Corzo, des cristaux, des pierres, des os et des coquillages.
C’est sans aucun doute un excellent endroit pour débuter la découverte l’histoire des anciens habitants du territoire du Chiapas.

Musée des enfants de Tuxtla Gutiérrez

Ce musée au Chiapas cherche à promouvoir les valeurs et l’éducation des enfants du Chiapas à travers des activités qui enrichissent les connaissances de ses utilisateurs et encouragent le respect collectif et le respect de l’environnement.

Réserver votre maison au Chiapas

Découvrez les musées du Chiapas en réservant votre séjour avec Alma de Chiapas

Planétarium de Tuxtla Jaime Sabines Gutiérrez

C’est l’un des plus grands et des plus modernes de tout le Mexique. Il dispose de la plus haute technologie de projection d’images en 2D et 3D du Mexique et d’Amérique latine. Contrairement à la plupart des planétariums, qui projettent généralement des images du cosmos avec un objectif “fisheye” situé au centre de la salle, dans le dôme du Planétarium de Tuxtla, les 129 sièges (dont quatre sont réservés aux personnes handicapées) sont disposés presque de la même manière qu’une salle de cinéma classique.

Musée de paléontologie

Plus de 200 fossiles sont exposés dans les salles du , tous originaires du Chiapas, dont les antiquités vont de 300 millions d’années à 10 000 ans. La salle principale est couronnée par la reconstruction d’un mégathérium, en plus de restes fossiles de plantes, d’invertébrés et de vertébrés représentatifs de presque toutes les municipalités de l’État.

Parmi les objets les plus frappants, on trouve l’ambre du Chiapas, qui montre des morceaux de cette résine fossile avec des inclusions d’insectes et d’araignées. Il dispose également d’une salle polyvalente et d’un laboratoire d’exposition, grâce auquel les visiteurs peuvent apprécier la façon dont un paléontologue travaille à la restauration et à la conservation des fossiles.

Musée Botanique

Le musée et les jardins botaniques sont une ressource importante pour la connaissance de la flore endémique de l’état du Chiapas. Situé au cœur de la capitale de l’État, il présente plusieurs espèces d’arbres parmi les plus importantes de la région, une exposition permanente sur les plantes médicinales et une autre sur les fleurs du Chiapas.

Musée Zoque

Les Zoques sont un groupe ethnique mexicain originaire des États du Chiapas, d’Oaxaca et de Tabasco. Les Zoques du Chiapas sont appelés O-depüt, (peuple de confiance). 
A 20 minutes du centre de Tuxtla Gutiérrez, se trouve la ville de Copoya, considérée comme l’un des rares endroits qui maintiennent l’esprit et les traditions du peuple zoque, racine ancestrale de la région centrale de l’Etat. 

Dans le parc central se trouve le Musée Zoque, dont les salles révèlent l’origine, les coutumes, l’art et la vision du monde de cette culture. Ce bâtiment, inauguré en 2006, a pour but de valoriser les aspects qui caractérisent la culture Zoque, d’apprécier les différentes danses traditionnelles, les vêtements ainsi que l’histoire de ce groupe ethnique.

Dans ce bâtiment du Chiapas on peut aussi découvrir les habitats traditionnels constitué d’un toit en herbe, de murs en bajareque (Matériau de construction artisanal composé de bâtons et de cannes assemblés avec un mélange de boue et de paille) et d’un sol en terre. 

Musée du café

Les amateurs de café ne doivent pas passer à côté de ce lieu important et intéressant du Chiapas qu’est le musée du café de Tuxtla Gutiérrez. Les visiteurs peuvent effectuer des visites guidées pour découvrir l’importance sociale, économique et culturelle du café au Mexique et dans le monde. Ils disposent de salles d’exposition distinctes consacrées à l’histoire, à la biologie et à la distribution du café ainsi que d’une salle de dégustation et d’un bar à café.

Musée de la ville

Le musée de la ville se trouve dans un beau bâtiment de 1942 et est consacré à l’origine, au développement et à l’histoire de la ville, ainsi qu’à ses coutumes et traditions.

Malheureusement, nous n’avons pas pu la visiter car le dernier tremblement de terre de 2017 l’a endommagée et les autorités ne sont pas pour le moment désireuses de ré-habiliter l’édifice.

Musée des sciences et de la technologie du Chiapas

Le musée des sciences et de la technologie du Chiapas a été créé dans le but de montrer, aux enfants et aux adultes, le fonctionnement technologique des avancées scientifiques les plus modernes à travers des espaces interactifs, didactiques et ludiques.

Il se compose d’une salle consacrée aux expositions temporaires, d’un espace appelé “Recreational Science” équipé d’une ludothèque et d’une bibliothèque informatique ; où sont donnés des ateliers scientifiques ; et de trois salles permanentes dont les thèmes sont les suivants :

  1. L’univers
  2. La vie terrestre et les êtres humains
  3. Les communications et les outils

Cette dernière salle décrit le développement de la technologie en abordant les questions des nanotechnologies, de la biotechnologie, du développement durable, de la robotique, de l’intelligence artificielle et des technologies de l’information.

Musée du crocodile

C’est l’espace le plus récent du Zoo Miguel Alvarez del Toro (ZooMat) qui a été réhabilité pour une exposition spécifique pour le plaisir du public ; il est actuellement le seul de ce type au Chiapas, au Mexique, en Amérique latine et dans le monde.

Réserver votre maison au Chiapas

Découvrez les merveilles du Chiapas en réservant votre séjour avec Alma de Chiapas

Zoo Miguel Álvarez del Toro (ZooMAT)

L’un des sites emblématiques du Chiapas et de la ville de Tuxtla est le zoo “Miguel Álvarez del Toro”, dont le nom est un hommage à son fondateur, un environnementaliste de Colima qui est venu dans l’État pour travailler à la conservation des écosystèmes.

L’objectif du zoo, qui compte environ 1 200 spécimens et quelque 200 espèces, a toujours été l’étude et la conservation de la faune.

Musée de la Marimba

Avant que le soleil ne se couche à Tuxla Gutiérrez et que les habitants ne se rendent sur la Place de la Marimba pour écouter la musique et la danse de la marimba, faites une promenade jusqu’au Musée de la Marimba pour vous familiariser avec cette forme musicale fascinante. 

Ce dernier dispose d’une zone de production de marimba, de plusieurs espaces audiovisuels interactifs pour écouter la musique interprétée par des groupes de marimba célèbres.

Musées de San Cristóbal de las Casas

Ex-convento de Santo Domingo et Musée de la laque

Cet ancien couvent du XVIe siècle est l’une des étapes incontournables lors de votre visite de Chiapa de Corzo. Son superbe décor de briques rouges et blanches abrite une collection de pots, de gourdes et d’autres objets ménagers peints et laqués de couleurs vives. On dit que la tradition de la fabrication d’objets en laque existait au Mexique avant même que les Espagnols introduisent ces objets dans le Nouveau Monde et il n’existe aucun autre édifice qui présente cette forme d’art dans tout le Mexique.

Musée de San Cristóbal de las Casas

Inauguré en 2016, le musée San Cristóbal de las Casas est le visage moderne de toute la ville. Il a été construit dans l’ancien palais municipal, conçu par l’ingénieur Carlos Z. Flores en 1885. Cette maison de style néoclassique toscan et dorique romain a servi de siège au gouvernement pendant de nombreuses années.

Le MUSAC présente l’histoire de San Cristóbal de las Casas, dont le bâtiment est considéré comme un symbole et un joyau architectural de la ville. Il souligne l’importance de la culture, de l’architecture, des coutumes et des traditions.

Musée d’histoire et de curiosités

Le Musée d’histoire et de curiosités de San Cristóbal promeut la culture et l’histoire de la ville auprès des adultes et des enfants, au moyen de sujets liés à l’histoire de San Cristóbal depuis sa fondation en 1528-1973. La muséographie comprend des textes et des expositions agréables et légères, qui éveillent la connaissance et permettent d’analyser le temps présent.

Centre des textiles du monde maya

La collection du Centro de Textiles del Mundo Maya comprend plus de 2 500 pièces de textiles du Chiapas provenant principalement de deux collections : le Patronato de la Colección Pellizzi et le Fomento Cultural Banamex.

Musée Jtatik Samuel

La muséographie décrit des sujets liés aux premiers habitants de la culture maya dans la région, la conquête des Espagnols, l’histoire du diocèse de San Cristobal, ainsi que la vie et l’œuvre de Samuel Ruiz Garcia.
Dans deux de ses salles, la diversité des textiles au Chiapas est expliquée et exposée, où sont présentées les œuvres de 15 communautés. L’autre salle est consacrée aux castes, qui sont des répliques de la plus importante collection de castes mexicaines au monde.

Musée Kakaw de Cacao

On pense que cette merveilleuse plante de cacao a été cultivée pour la première fois au Chiapas et dans les régions environnantes du Mexique.

Ce bâtiment rend hommage à l’illustre histoire du cacao et du chocolat au Chiapas et offre également aux visiteurs de nombreuses possibilités de déguster le chocolat sous ses différentes formes, produit dans la chocolaterie du bâtiment ! Il est très bien placé, dans un lieu large et approprié. Ils vendent différents types de chocolat, tous délicieux. Vous pourrez dans ce lieu apprendre à connaître le vrai chocolat et à le différencier des cafés vendus dans le commerce.

Musée méso-américain du Jade

Le jade était une pierre mystique et précieuse dans les temps anciens du Mexique. Le contrôle des exploitations minières de jade a rendu très riches des villes comme l’ancienne Teotihuacán. Elle était largement utilisée pour le commerce et était également transformée en masques mortuaires, en bijoux et en articles ménagers. Ce bâtiment dédié à la jade présente des centaines d’objets exposés depuis l’époque précolombienne jusqu’à nos jours et explique comment le jade est utilisé dans la joaillerie.

Musée des cultures populaires

Le Musée des cultures populaires se trouve à l’intérieur d’un bâtiment de style colonial. Son objectif est de valoriser manifestations et expressions de la Culture Populaire de l’Etat du Chiapas.

Parmi ses installations, elle dispose d’une salle d’exposition permanente où sont exposées les diverses coutumes et traditions des différentes cultures de la région, ainsi que d’une salle d’exposition temporaire et d’une galerie où sont exposées les œuvres d’artistes locaux. Il propose également des ateliers, la vente d’artisanat et une assistance technique pour le développement de projets de culture populaire.

Musée de la médecine maya

Ce musée fait découvrir aux visiteurs une multitude d’herbes médicinales et de techniques utilisées par le peuple indigène du Chiapas.

À travers le regard des guérisseurs, des sages-femmes et des herboristes, ce bâtiment offre un petit aperçu du monde de la médecine traditionnelle dans cette région. Il y a également un jardin de présentation des herbes médicinales sur place.

Musée de Na Bolom

Na Bolom a pour but la conservation, le développement et la promotion de la culture et de l’environnement de la zone maya de ce bel état.

Son nom vient de la langue Maya Tzotzil qui signifie Maison du Jaguar.

Le bâtiment où se trouve ce musée était à l’origine un séminaire catholique et est devenu plus tard la maison de l’archéologue danois Frans Blom et de son épouse, l’anthropologue et photographe Gertrude Duby ; qui ont réussi pendant 40 ans à accumuler une énorme collection photographique qui a permis de connaître l’histoire du peuple lacandone.
La principale préoccupation de l’anthropologue était de protéger la vie des Lacandons et la forêt.

Musée de l’ambre

Le Musée de l’ambre se trouve dans ce qui était le couvent de la Merced, et est dédié à l’ambre, le joyau le plus caractéristique du Chiapas.

Les mineurs, artisans et commerçants de la municipalité de Simojovel ont eu l’initiative de créer cet espace d’exposition et de vente du bijou si apprécié au Chiapas.

L’ambre est ici exposé dans ses différentes présentations : pièces sculptées, bijoux et objets de grande valeur artisanale. Utilisé par l’homme tout au long de l’histoire comme offrande cérémoniale, protection, à des fins médicinales et comme matière première pour la fabrication d’amulettes, de bijoux et d’objets d’art ; en plus de fournir des informations importantes sur la vie disparue, grâce à l’étude de ses incrustations.

Moxviquil – Musée des orchidées

Orquídeas Moxviquil est une réserve à San Cristóbal de las Casas où un petit monde de ces plantes fascinantes vous attend.

L’objectif de ce lieu est d’encourager la préservation des zones sauvages du Chiapas, en utilisant l’orchidée comme symbole de tout ce qui est naturel, complexe et précieux.

Musée de la métallurgie, des formes et des couleurs du fer

Dans le musée de la métallurgie, vous pouvez voir les pièces de ferronnerie les plus représentatives de l’état du Chiapas, telles que des croix décorées de symboles représentant la passion du Christ, des arbres de vie, ainsi que des serrures et des appelants sous forme d’animaux, chacune de ces pièces ayant sa propre signification.

Maître Guadalupe Hermosillo se consacre au travail du métal depuis plus de 20 ans, durant lesquels il a travaillé avec le feu pour donner au fer différentes nuances, du bleu intense au blanc argenté, en passant par l’or, le vert et le rouge. Il a ainsi réussi à élaborer des pièces de métal de grande valeur artistique avec lesquelles il a participé à des concours importants et représentatifs à tous les niveaux, obtenant diverses reconnaissances.

Musée des costumes régionaux de Sergio Castro

Le bâtiment expose plus de 90 costumes représentant les différentes populations indigènes du Chiapas. Bijoux, instruments de musique, accessoires vestimentaires, objets religieux, chapeaux, masques, statuettes et peaux d’animaux complètent l’exposition.

Son propriétaire, M. Sergio Castro Martinez, dirige personnellement les visites guidées et explique aux visiteurs les lieux, les vêtements, les cérémonies et la vie quotidienne des habitants de l’État du Chiapas.

Musées de Comitán de Domínguez

Musée archéologique de Comitán

Le Musée archéologique de Comitán a été inauguré en août 1993 et partage l’espace avec la bibliothèque d’un bâtiment construit en 1944 pour servir d’école.

L’extérieur se distingue par son portique, qui est une version revisitée de l’Art déco, largement utilisé à l’époque du nationalisme artistique mexicain. L’intérieur, cependant, est résolument dans le style traditionnel de Comitán avec un long patio entouré de couloirs. Un buste du musicien Esteban Alfonso orne d’ailleurs ce même patio. Vous trouverez également dans ce bâtiment un programme d’expositions temporaires.

Musée d’art Hermila Domínguez de Castellanos

Le musée d’art Hermila Domínguez de Castellanos expose une collection permanente de peintures de Rufino Tamayo, José Luis Cuevas, José Guadalupe Posada, Francisco Toledo, Gunther Gerszo, Luis Zarate, ainsi qu’un échantillon important de l’œuvre de peintres exceptionnels du Chiapas et de Oaxaca, tels qu’Ariel Mendoza Baños, Manuel Sasnávar et Rodolfo Morales, entre autres.

Le bâtiment dispose d’une salle d’exposition temporaire appelée Rufino Tamayo, dans laquelle sont organisées des expositions de peintres de la région et d’autres parties du pays. Il s’agit d’un espace important où sont présentées les œuvres plastiques de jeunes artistes du Chiapas. En outre, des ateliers d’arts plastiques sont proposés aux enfants et aux jeunes. Il s’agit d’un point de rencontre pour les universitaires et les artistes, qui donnent des séminaires, des conférences, des ateliers spéciaux sur l’histoire de l’art, l’appréciation artistique et les techniques de peinture. Cet espace accueille la vente aux enchères d’art plastique du Chiapas, qui a lieu chaque année au début du mois d’août. Sa bibliothèque dispose d’un fonds bibliographique orienté vers l’art et la culture générale.

Musée de la zone archéologique de Tenam Puente

Cette salle est située dans la zone archéologique de Tenam Puente. Il dispose d’un espace d’exposition de 36 mètres carrés. Tenam est dérivé du mot nahuatl tenamitl, qui signifie lieu fortifié. Le second nom lui a été attribué par l’ancien domaine d’El Puente, qui existait dans ce qui constitue actuellement le noyau éjidal de Francisco Sarabia.

Maison-musée du Dr. Belisario Domínguez Palencia

Cette Maison-Musée au Chiapas est la maison où le Dr. Belisario Domínguez est né et a vécu la plus grande partie de sa vie. Sont exposés des objets d’usage personnel, ses instruments médicaux, des meubles et même de la correspondance adressée à lui et à sa famille. Le bâtiment a été restauré et conserve le style architectural typique de l’époque ; son jardin reproduit la même forme caractéristique de la fin du siècle dernier et conserve les plantes préférées de Don Belisario. La maison comprend 50 ans de la vie de ce personnage, qui se reflètent dans les objets et les documents exposés.

Musée Rosario Castellanos

Un lieu plein de magie pour avoir héberger une des écrivains les plus importants du pays, et jusqu’au bâtiment lui-même. Le musée Rosario Castellanos est très bien fait et les guides font vraiment bien leur travail. Ce dernier présente les poèmes de la série “Viva voz de la UNAM” (Vive la voix de l’UNAM), ainsi que diverses photographies et une sculpture en cire de l’auteur de Balún Canan, un roman qui se déroule à Comitán, le lieu d’origine de ses parents et où elle a vécu pendant la majeure partie de son enfance. Il vaut vraiment la peine d’être visité.

Musées à Chiapa de Corzo

Maison-musée de Nandayapa Marimba

Le marimba est l’instrument de musique qui représente le Chiapas, mais c’est aussi un instrument dans lequel des cultures de continents aussi éloignés que l’Afrique et l’Amérique ont fusionné, gardant dans ses bois sonores le secret de ses origines.

Pour cette raison, une enceinte a été créée qui abrite l’histoire de la marimba, ainsi que le parcours de celle-ci dans le territoire du Chiapas. Le bâtiment est situé en face du célèbre parc de la Marimba. Cinq galeries, un atelier de production de marimba et une salle audiovisuelle font partie de ce temple dédié à la marimba qui abrite des pièces qui racontent l’histoire et l’évolution de cette musique.

Musée Franco Lázaro Gómez

Musée dédié à l’artiste du Chiapas Franco Lázaro Gómez, graveur, peintre, sculpteur et sculpteur, qui en 1948 a contribué aux arts et aux arts plastiques du Chiapas avec des œuvres utilisant la technique de la gravure. Dans ses gravures, il a capturé les traditions, les légendes et les activités de la vie quotidienne, la mort et les personnages de sa ville natale. Il est situé à l’intérieur du Centre Culturel Ex Couvent de Saint-Domingue, à côté du Musée de la Laque. En plus des collections de gravures et de peintures murales, les objets personnels de l’artiste sont exposés, qui font partie de la collection du Centre culturel. En novembre 1996, le musée Franco Lázaro Gómez a été incorporé à l’ancien centre culturel du couvent de Saint-Domingue.

Musée de la maison Angel Albino Corzo

Situé sur la place centrale de Chiapa de Corzo. Il occupe l’ancienne maison de Don Angel Albino Corzo Castillejos, un éminent homme du Chiapas qui a favorisé l’implantation des réformes libérales menées par Benito Juarez. Il a défendu l’État contre les troupes d’invasion, c’est pourquoi il a été nommé Benemérito del Sur. Chiapa de Corzo porte son nom depuis 1881. Tout au long de la visite de cette grande maison, qui date de 1750, vous pourrez voir divers meubles et objets personnels. Dans cette maison-musée du Chiapas, différentes activités culturelles sont célébrées comme des expositions, des concours d’oratoire, des échantillons photographiques et des présentations de livres, ainsi que certains actes officiels du conseil municipal de Chiapa de Corzo.

Musée de la laque

Créé en 1952 par l’Instituto Nacional Indigenista, le musée de la laque présente des pièces de ce métier ancestral et cherche à encourager la production d’œuvres à l’ancienne pour préserver les formes traditionnelles, ainsi qu’à promouvoir l’innovation dans leur production auprès des nouvelles générations d’artisans. Il expose la collection de pièces de laque anciennes datant de 1921, originaires du Chiapas, du Michoacan et du Guerrero.

Musées dans d’autres villes du Chiapas

Musée de Palenque “Alberto Ruz L’Huillier

Sur le site de l’une des plus importantes ruines mayas du pays, le batiment Alberto Ruz L’Huillier possède des centaines de pièces qui ont été trouvées au cours des années de fouilles de Palenque et permet aux visiteurs de comprendre pourquoi la ville était si importante dans l’ancien Mexique et comment ses habitants vivaient. 

Vous avez des questions sur la visite des meilleurs musées du Chiapas ? Vous prévoyez un voyage au Mexique? Posez-nous toutes vos questions ou envoyez-nous vos remarques !

Share on facebook
Share on twitter

Explorez le Chiapas un email à la fois. Recevez la newsletter d'Alma de Chiapas directement par email.

AUTRES ARTICLES