En faisant une agréable promenade parmi les attractions de Chichén Itzá au Mexique, vous constaterez que c’est une ville préhispanique très particulière, car son style architectural présente une fusion intéressante entre le design traditionnel maya, avec des éléments d’autres cultures du Mexique central.

Bien qu’elle soit l’une des destinations préférées des voyageurs internationaux au Mexique et qu’elle soit constamment étudiée, Chichén Itzá a encore de nombreux secrets à découvrir. Cependant, les découvertes faites jusqu’à présent ont révélé son incroyable précision astronomique et ses rituels religieux controversés.

Chichén Itzá : Notre guide de voyage ultime

Chichén Itzá

Les pyramides ont toutes la même forme, mais les pyramides du Mexique construites par les différentes cultures mayas et aztèques du Mexique ont chacune leurs propres particularités. Les pyramides des différentes cités mayas, sont plus courtes, et les experts estiment que cela devait laisser place à un temple au sommet.

C’est également le cas, dans zone archéologique de Chichén Itzá, surtout connue pour la pyramide monumentale de Kukulkán. À leur arrivée dans le Yucatan, les conquistadors espagnols lui ont d’ailleurs donné le nom de “Castillo”, et il est facile de comprendre pourquoi. Haut de 24 mètres et large de 55 mètres, cette immense structure a été construite au XIIe siècle pour vénérer Kukulkan, le serpent à plumes et principale divinité des Mayas – une figure équivalente à Quetzalcoatl dans la culture mexicaine.

La civilisation maya avait de grandes connaissances en mathématiques, en géométrie et en astronomie, et toutes ces connaissances s’exprimaient dans le temple de Kukulkan. La pyramide comporte quatre marches de 91 degrés chacune, qui, avec la plate-forme au sommet du temple, totalisent 365 jours de l’année. L’orientation de la pyramide reflète également la précision des connaissances astronomiques du peuple maya : pendant les solstices d’été et d’hiver, le soleil illumine le temple sur une diagonale parfaite. Ainsi, deux de ses façades sont complètement éclairées, tandis que les deux autres sont laissées dans l’obscurité totale.

Sommaire

Fernanda Machado
Fernanda Machado

Chichén Itzá, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, est le plus important temple de la culture maya. Situé dans l’État du Yucatan, ce site archéologique est le plus connu de toute la Riviera Maya, recevant environ 500 000 touristes durant le seul été. Fondé entre 325 et 500 après J.C., son nom signifie “A l’embouchure du puits des Itzaes”, peuple maya, et fait référence au Cenote sacré, que les Mayas considéraient comme une entrée aux Enfers. Pendant sa splendeur, il a couvert 25 kilomètres carrés.

Que faire à Chichén Itzá ?

Le site comprend un certain nombre de monuments à visiter.

Le temple de Kukulcan

La structure principale de ce site archéologique est sans aucun doute la pyramide de Kukulkan (aussi connu sous le nom de château de Kukulcan), nom avec lequel les Mayas appelaient Quetzalcoatl, le serpent à plumes et la divinité la plus importante des cultures préhispaniques du Mexique et d’Amérique centrale. Deux têtes de Kukulkan sculptées dans la pierre sont visibles au pied de l’escalier avant de la pyramide. La pyramide comporte 4 escaliers latéraux, de 91 marches chacun, et si nous ajoutons la plate-forme centrale, nous avons un total de 365, se référant aux 365 jours de l’année dans le calendrier maya.

Ce temple dédié à la divinité Kukulcan, est le bâtiment le plus emblématique de toute la zone archéologique. Son architecture et son état de conservation très impressionnants, ainsi que sa taille le font ressortir. Comme si cela ne suffisait pas, il y a des effets comme l’équinoxe de printemps qui lui donnent une touche plus surprenante. 

Il comporte neuf niveaux et mesure 25 mètres de haut. Les Espagnols l’ont appelé “El Castillo”, car ils ont essayé de rendre les structures préhispaniques équivalentes aux structures européennes. Ce temple a été construit au XIIe siècle après J.-C., car à cette époque la ville de Chichén Itzá a atteint sa splendeur maximale, étant la ville la plus puissante de toute la péninsule. Et, comme nous l’avons déjà mentionné, la pyramide entière représente en trois dimensions le calendrier maya. En juillet 2007, elle a été désignée comme l’une des sept nouvelles merveilles du monde.

Le temple des crânes

Connue sous le nom de Tzompantli, en maya pour temple des crânes, c’est l’une des constructions les plus mystérieuses. Il reçoit ce nom parce que toute la rive du temple est couverte de crânes de pierre. On dit que ces crânes font allusion à des sacrifices humains.

Le temple des guerriers

Le temple des guerriers a une grande influence toltèque dans sa construction. On peut constater les similitudes avec Tula, à Hidalgo, par exemple. Par exemple, les Atlantes et les statues de Chac Mool.
Une de ces statues de Chac Mool possède un plateau pour les sacrifices, dans lequel on croit que les cœurs et le sang des sacrifiés étaient déposés, ainsi que des pulques et autres offrandes.
Le temple est entouré de colonnes sculptées avec des figures issues des batailles ou de la vie quotidienne de Chichen Itza. Il est connu sous le nom de “Patio aux mille colonnes”, autrefois couvert, mais ce toit n’a pas survécu au passage du temps.

Le Cenote Sagrado (Sacré)

Les cénotes sont des puits naturels, créés après l’effondrement d’une ou plusieurs grottes, et se trouvent dans toute la région de la péninsule du Yucatan. Les Mayas les appelaient “Tzonot”, ce qui signifie grotte avec de l’eau, et ils étaient des lieux sacrés pour eux. Ils y pratiquaient des sacrifices humains et animaux, en hommage à Kukulkan et Chaac, le dieu de la pluie. Ils ont également jeté des pierres précieuses et des figures en céramique en guise d’offrandes.

L’archéologue Edward Herbert Johnson a traîné et pillé la Cénote sacrée entre 1904 et 1911, trouvant des objets en or, du jade, des pierres précieuses, des os humains et animaux, et vendant tout cela illégalement dans son pays. La plupart des pièces ont été acquises par le Peabody Museum aux États-Unis, qui a finalement accepté de rendre la moitié du lot au Mexique en 1970, et quelques autres en 2008.

Il existe plusieurs types de cénotes : ouvertes, semi-ouvertes et grottes. Le Cenote Sagrado est de type ouvert, avec un diamètre d’environ 60 mètres carrés et des murs de 15 mètres de haut.

Il est situé à 300 mètres au nord de la pyramide de Kukulkan, et est une autre des attractions majeures du centre cérémonial de Chichen Itza, puisque ce cenote porte son nom, comme je l’ai expliqué précédemment.
Il existe également un autre cenote plus petit à Chichen Itza, appelé Xtoloc, qui servait à approvisionner la population en eau.

Le Jeu de balle

Vous pouvez trouver des ruines de grands terrains de “Pok Ta’ Pok“, un jeu de balle au Mexique et en Amérique centrale. Le jeu consiste à faire passer une balle en caoutchouc assez lourde (elle peut peser jusqu’à 4 kilos) à travers les anneaux métalliques de chaque côté du terrain, en utilisant uniquement la hanche. Deux équipes ont été formées, avec les meilleurs guerriers (entre 2 et 5 joueurs), et on disait que pendant qu’ils jouaient, ils représentaient les divinités sur le terrain.

Avant de commencer à jouer, les joueurs priaient le dieu Hunahpu, dieu de la fertilité et du jeu de balle, qui, selon le Popol Vuh, a été tué avec son frère jumeau, après avoir perdu un jeu de balle dans les Enfers, et ils sont revenus à la vie.

Les terrains de jeu de balle étaient murés, et le plus grand de ces champs se situe à Chichen Itza. Il mesure 170 mètres de long et 70 mètres de large. Sur les plates-formes environnantes, les prêtres s’asseyaient et observaient attentivement, car la balle ne pouvait pas tomber par terre, car elle était considérée comme une représentation du Soleil. On pense qu’en touchant les anneaux, des points étaient gagnés, et que s’il parvenait à passer à travers l’un des anneaux, le jeu était gagné, bien que les règles ne soient pas complètement claires, et ne soient que des suppositions des historiens et des archéologues qui enquêtent sur ce point. On pense également que l’équipe perdante a été sacrifiée. A 2 500 ans, le jeu de balle est le plus ancien sport d’équipe du monde. Si vous séjournez dans la ville de Mérida lorsque vous visitez Chichen Itza, vous pourrez assister à un incroyable spectacle qui se déroule gratuitement dans le centre historique de Mérida. Ces représentations ont lieu tous les vendredis à 20 heures devant la cathédrale.

El Caracol (L’escargot)

Aussi connu sous le nom d’observatoire. Ce bâtiment circulaire situé sur une plate-forme carrée est un observatoire, à partir duquel les Mayas observaient le ciel afin de prévoir et de planifier leurs cultures. Ses portes et fenêtres sont alignées avec les corps célestes et il permettait une vue nette du ciel. D’ailleurs, l’escalier principal pointe vers la planète Vénus. Dans la tour principale, il y a un étroit escalier en colimaçon, d’où son nom.

Autres bâtiments

Au cours de votre visite, vous pourrez apprécier d’autres structures plus petites, telles que le Temple de Vénus et le Temple des Aigles et des Jaguars.

Il y a une autre construction que les Espagnols ont appelée Las Monjas, car il semble que la structure leur rappelait les couvents. Il se compose de trois bâtiments, Las Monjas, et les ailes Est et Sud-Est. Il est décoré de gravures du dieu Chaac, le dieu maya de la pluie et du tonnerre, équivalent de Tlaloc dans la culture mexicaine.
Chichanchob, également appelé La Casa Colorada (la maison rouge) en raison de la bande rouge qui traverse le hall, a été construit en 850. C’est le bâtiment le mieux préservé de ceux qui entourent la place principale et son architecture correspond au style Puuc.

Au cours de votre visite, vous trouverez plusieurs stands vendant, entre autres, des objets d’artisanat, des vêtements et des chapeaux. L’artisanat typique comprend le jade, les figurines d’ambre et d’obsidienne, les hamacs et les vêtements typiques du Yucatan.

Visitez Chichén Itzá avec le guide local Demetrio

Demetrio a étudié l’archéologie maya à l’Université du Yucatan et possède une vaste expérience (plus de 80 visites) avec les touristes sur des zones archéologiques, des cénotes sacrés, des villes coloniales et historiques. Demetrio vous donnera des explications extrêmement enrichissantes en cours de route. Une vrai expérience humaine !

Mauricio
MauricioEnsenada, Mexique
Read More
Demetrio et ses visites sont géniales, ma femme et moi avons visité Mérida pour la troisième fois et nous avions l'impression de n'y être jamais allés auparavant.
Carolina
CarolinaMonterrey, Mexique
Read More
La promenade est très bien planifiée, nous avons adoré les cenotes, c'était une très bonne expérience. Demetrio nous a emmenés manger de délicieux plats et nous a donné de très bonnes recommandations pour la suite du séjour.
Previous
Next

Visitez Chichén Itzá avec le guide local Demetrio

Demetrio a étudié l’archéologie maya à l’Université du Yucatan et possède une vaste expérience (plus de 80 visites) avec les touristes sur des zones archéologiques, des cénotes sacrés, des villes coloniales et historiques. Demetrio vous donnera des explications extrêmement enrichissantes en cours de route. Une vrai expérience humaine !

Mauricio
MauricioEnsenada, Mexique
Read More
Demetrio et ses visites sont géniales, ma femme et moi avons visité Mérida pour la troisième fois et nous avions l'impression de n'y être jamais allés auparavant.
Carolina
CarolinaMonterrey, Mexique
Read More
La promenade est très bien planifiée, nous avons adoré les cenotes, c'était une très bonne expérience. Demetrio nous a emmenés manger de délicieux plats et nous a donné de très bonnes recommandations pour la suite du séjour.
Previous
Next

Un spectacle exceptionnel au temple de Kukulkan

Les Mayas sont un peuple bien connu pour ses incroyables connaissances en mathématiques, géométrie, astrologie, acoustique et autres sciences. La preuve en est l’équinoxe de printemps (entre les 20 et 21 mars) et l’équinoxe d’automne (entre les 22 et 23 septembre).

Ces jours-là, dans l’après-midi, on peut voir une ombre en forme de serpent ramper sur les marches du temple. On dit que, pendant ce processus, le serpent à plumes (Kukulkan) relie les cieux, la terre et les enfers, unissant ainsi le jour et la nuit.
Les milliers de visiteurs qui viennent chaque année admirer ce phénomène portent du blanc, afin d’absorber l’énergie positive du nouveau Soleil.
Ces jours-là, il y aura de la musique en direct, des danses folkloriques et d’autres spectacles.

Si vous n’avez pas la possibilité de visiter Chichen Itza pendant ces jours, vous pouvez aller au spectacle nocturne de son et lumière. Dans ce spectacle, ils font une représentation de l’équinoxe avec des lumières ; ainsi qu’un récit de l’histoire maya créé avec des lumières réfléchies sur la pyramide.

“Las noches de Kukulcán”, comme on appelle ce spectacle, dure environ 30 minutes et le billet coûte environ 500 pesos mexicains.

Un autre phénomène intéressant que l’on peut apprécier à partir de cette pyramide est le suivant : Lorsque vous vous tenez devant l’une des marches et que vous frappez dans vos mains, le son sera réfléchi et l’écho aura le son d’un Quetzal, un oiseau considéré comme sacré dans la culture maya, et dont les plumes servaient à décorer les costumes des rois et des prêtres.

Ce bel oiseau, représentatif de la culture maya, est aussi l’oiseau national du Guatemala, où il est lié à la liberté et à de belles légendes, comme celle qui raconte qu’avant l’arrivée des Espagnols, le quetzal chantait dans toute la Mésoamérique, et maintenant il se tait, et ne chantera plus jamais jusqu’à ce que la terre soit vraiment libre à nouveau.

Quand aller à Chichén Itzá

Le site est ouvert du lundi au dimanche de 8h00 à 16h00. Le guichet ferme à 16 heures.

Le prix d’entrée est de 202 pesos pour les Mexicains et de 481 pesos pour les étrangers. Les résidents munis d’une carte d’identité du Yucatan ne paient que 75 dollars.

Il y a quelques points à garder à l’esprit lors de la visite de Chichén Itzá. L’une d’entre elles est que cette zone archéologique est très visitée chaque année. C’est pourquoi nous devons prendre en compte le facteur des rangées et le nombre de visiteurs.

Si nous nous rendons à Chichén Itzá en haute saison, nous trouverons une zone archéologique quelque peu encombrée. Il est préférable de la visiter en basse saison si vous préférez visiter la zone archéologique en toute tranquillité. Bien que Chichén Itzá reçoive presque toujours de nombreux visiteurs.

Comment se rendre à Chichén Itzá

L’endroit le plus proche de Chichen Itza est la ville magique de Valladolid, à seulement 40 minutes en voiture. Vous pouvez y passer une nuit avant votre visite et en profiter pour visiter la ville et goûter aux délicieux plats typiques du Yucatan, comme la cochinita pibil, les saluts, les panuchos, la soupe au citron vert et bien d’autres choses encore.

Mais vous trouverez également de nombreux bus, ainsi que des excursions d’une journée au départ de Mérida, Cancun, Playa del Carmen et d’autres endroits à proximité.
Le site archéologique est ouvert entre 20 et 16 heures, et coûte environ 200 pesos pour les visiteurs mexicains, et entre 400 et 500 pesos pour les visiteurs étrangers, et le dimanche, il est gratuit pour les Mexicains sur réservation préalable.

Hébergement

Il existe de nombreux hôtels près de Chichen Itza ; des hôtels qui sont loin du concept d’hôtel bracelet et tout compris si typique de la Riviera Maya. Les hébergements près de Chichen Itza vont de l’hébergement de type auberge à de grands et luxueux hôtels. Il y en a de toutes sortes pour tous les types de voyageurs et sont les plus utilisés par ceux qui voyagent seuls. Ces hôtels proches de Chichen Itza ont été utilisés par certains de nos lecteurs, des voyageurs qui recherchent un hébergement économique mais de qualité et qui fuient les stations balnéaires de la côte qui proposent des transferts et des visites guidées à Chichen Itza et ses environs.

Si vous souhaitez séjourner directement à Chichen Itza, plusieurs options s’offrent à vous :

  • L’hôtel tropical “Villas Arqueológicas de Chichen Itzá”, entouré de jardins et à seulement 11 minutes à pied de la pyramide de Kukulkán. Son architecture est de type colonial et sa décoration rustique. Il dispose d’une piscine, d’un spa et d’un restaurant.
  • L’hôtel “Hacienda Chichen Resort”, est un luxueux complexe de style colonial, également situé à quelques minutes seulement de l’entrée de Chichen Itza.
    Un peu plus loin, mais beaucoup plus économiques, se trouvent les hôtels “El hotel casa de las Lunas” et “Hotel Chichen Itzá”.

Où manger à Chichén Itzá

L’endroit le plus facile à trouver est le petit restaurant situé à l’entrée des pyramides, appelé Oxtun, est idéal pour se reposer et manger à Chichen Itza après avoir visité l’endroit sans avoir à se déplacer.

Que voir à côté de Chichen Itza

Valladolid

À seulement 40 minutes de Chichen Itza, se trouve Valladolid, qui a été nommée ville magique en 2012, et qui mérite une visite, en se promenant dans ses rues pavées et en voyant ses façades coloniales du XVIe siècle.
L’avenue principale s’appelle La Calzada de los Frailes, où vous pouvez faire une agréable promenade. Vous pouvez également visiter le couvent de San Bernardino de Sienne.

La Maison des cerfs est une résidence privée, où ses propriétaires ouvrent leurs portes pour que les visiteurs puissent apprécier une collection d’art populaire mexicain qui compte plus de trois mille pièces.
Elle possède également une zone archéologique d’environ 15 kilomètres carrés, appelée EK Balam, qui signifie “le jaguar noir”.

Vous pouvez également visiter ses magnifiques cénotes, comme le Cenote Zací, caractérisé par ses tons verdâtres et une profondeur de 80 mètres ; le Cenote Samula, un petit cenote aux eaux complètement cristallines et le Cenote X’kekén ou Dzinup, dans une grotte, et avec une variété de profondeurs, il convient donc à toute la famille.

Comme je l’ai déjà mentionné, Valladolid est un endroit parfait pour goûter à la gastronomie yucatane, ou simplement pour manger une marquise typique sur la place principale : des nacelles remplies de fromage hollandais, que vous pouvez compléter avec d’autres ingrédients de votre choix comme la confiture, la cajeta, le Nutella, le lait, etc. Ce sandwich typiquement yucatéen a 77 ans d’histoire et est vraiment délicieux.

IK’ KIL

Le cenote le plus connu de la péninsule du Yucatan, Ik’Kil, se trouve à quelques minutes seulement du centre archéologique, et constitue une étape indispensable lors de votre visite dans cette région. Aussi appelé Cenote Sagrado Azul, il a un diamètre de 60 mètres et une profondeur de 43 mètres. Il est ouvert entre 9 et 17 heures et l’entrée ne coûte que 80 pesos mexicains.

Vous avez des questions sur la visite des ruines au Mexique ? Vous prévoyez un voyage ? Ecrivez-nous !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest

Explorez le Chiapas un email à la fois. Recevez la newsletter d'Alma de Chiapas directement par email.

AUTRES ARTICLES

Taxi à Mexico
Arnaud
Conduire au Chiapas et au Mexique : Notre guide

Si vous lisez ceci, vous devez avoir hâte de vous rendre au Chiapas pour vos vacances. Vous devez avoir une idée claire de la façon de conduire au Chiapas avant d’arriver et profiter de la région. Ainsi, vous pourrez vous assurer que vous n’aurez pas d’ennuis en conduisant une fois sur place. 

Lire la suite