La boxe est un sport de combat mettant en duel deux compétiteurs munis de gang et est pratiqué notamment dans la majorité des pays. Elle a permis à plusieurs personnes de se forger une carrière de star. Au Mexique, certains ont marqué l’histoire de la boxe et sont reconnus de par leur grandeur, leur force et leur sagesse dans ce sport. Voulez vous connaître ces légendes ? Ce document complet vous dira absolument tout !

Tout savoir sur les boxeurs mexicains les plus connus

Boxeurs mexicains

Pour trouver les meilleurs boxeurs mexicains de l’histoire, des listes et des listes sortent, des débats sans fin, mais les cinq meilleurs combattants sont généralement des noms récurrents, bien que l’ordre puisse varier. Voici la liste ultime des meilleurs boxeurs mexicains de l’histoire.

Sommaire

Quand on parle de boxe au Mexique, il est normal de voir l’enthousiasme des gens, car c’est l’un des sports les plus regardés dans le pays. Avec plus de 150 champions du monde dans cette discipline, il est clair que la passion se ressent dans tous les coins. C’est pourquoi nous avons dressé aujourd’hui une liste des boxeurs mexicains les plus célèbres qui ont réalisé les meilleures performances tout au long de leur carrière. Actuellement, le Mexique est le pays qui compte le plus de champions du monde après les États-Unis. Chacun de ces noms que vous verrez ci-dessous a écrit un petit bout d’histoire de la boxe dans le monde.

Les 11 meilleurs boxeurs mexicains

Julio César Chavez

Surnommé le “César de la boxe” (Ce surnom qu’il porte fait allusion au fait qu’il soit quelqu’un de très redoutable durant tous ses combats.), Julio Cesar Chavez est couronné comme le plus grand et le meilleur boxeur du Mexique. Il est entré dans l’International Boxing Hall of Fame en 2011, grâce à ses efforts et à son talent incontesté sur le ring. 90 combats professionnels sans défaite, trois fois champion du Mexique des poids super légers, des poids super plumes et des poids légers, a remporté 32 des 37 combats de championnat du monde, a battu des grands noms de la boxe tels que Roger Mayweather, Rocky Lockridge, Edwin Rosario et Greg Haughen, en plus de réunir deux ceintures dans des divisions différentes et de multiples autres reconnaissances qui ont fait de ce boxeur une légende vivante.

En somme, il a connu 115 combats et n’a eu que 6 défaites.

Rubén “púas” Olivares

“Púas” Olivares, à son tour, fait partie des meilleurs boxeurs mexicains derrière César. Ce héros a eu plus de 100 combats et grâce à son point fort qui est son pied gauche et son crochet imparable au foie, il se classe dans le rang des plus complets et redoutables combattants de boxe. Premier Mexicain à être doublement champion et l’un des premiers à être intronisé au Temple international de la renommée de la boxe, Rubén “Púas” Olivares était l’un des combattants les plus complets de ce sport. Il a remporté le championnat du monde des poids bantam et des poids plume, et a également fait sienne la catégorie des 118 livres avec un direct du gauche que beaucoup aimeraient avoir. Grâce à sa popularité et à son grand charisme, il est devenu une star de la télévision et même du cinéma.

Raúl ” Ratón” Macías

Surnommé le “Ratón”, Macías peut être considéré comme celui qui a marqué en premier l’histoire de la boxe mexicaine parmi tous les autres boxeurs. Il a gagné le titre de combat de coqs de la National Boxing Association en 1955 en mettant à terre le Thaïlandais Chamrern Sonkitrat à San Francisco. 

Macías a été un acteur et a figuré dans plusieurs films et s’est lié avec des stars de la culture mexicaine comme les acteurs Pedro Infante, Maria Felix et Mario Moreno.

Lorsqu’on évoque les boxeurs qui ont ouvert les portes de la boxe mexicaine à l’international, il est impossible de ne pas parler de “Mouse” Macias, qui, en plus de remporter le titre mondial des poids bantam en 1955, était également un personnage très apprécié de la culture mexicaine, puisqu’il faisait des apparitions dans des films et entretenait des amitiés avec des personnalités telles que Pedro Infante et “Cantinflas”.

Salvador Sánchez

Il est né à Santiago Tianguistenco et n’a certes pas duré dans la boxe mais a su faire ses preuves dans ce sport de boxe mexicain. Sa courte carrière riche en triomphes a été malheureusement interrompue par sa mort. Il avait déjà mis à terre les meilleurs boxeurs du monde et sa grande technique de combat lui aurait peut-être permis d’être le meilleur boxeur de l’histoire. Il a réussi 10 défenses de son titre de champion et semblait être imbattable jusqu’à ce que la mort frappe à sa porte. À seulement 23 ans, Salvador Sanchez avait déjà remporté quatre victoires sur des boxeurs qui sont devenus des vedettes. Bien que sa carrière ait été courte en raison de son décès, il reste l’un des meilleurs poids plume du monde. Il a remporté 10 championnats du monde et, avant sa mort, a battu ceux qui étaient couronnés les meilleurs. Il a été intronisé au Temple international de la renommée de la boxe en même temps que le numéro deux de cette liste en 1991.

Juan Manuel “Dinamita” Márquez

C’était le dernier grand guerrier mexicain et avait une puissance de poing très extraordinaire, une vitesse impressionnante et une technique efficace. Il a su stopper le temps et conserver sa qualité de meilleur boxeur tout au long d’une carrière de 21 ans. Durant celle-ci, il a participé à des championnats dans quatre divisions différentes. Sa rivalité avec Manny Pacquiao était reconnue et finalement il l’a battu en lui donnant un grand coup de poing. Fantastique non ?

L’un des meilleurs boxeurs mexicains de la dernière décennie, maître incontesté de la scène en 2014 lorsqu’il a éliminé la légende Manny Pacquiao, Juan “Dinamita” Marquez est le deuxième quadruple champion en poids plume, poids super plume, poids léger et poids super léger, en plus d’avoir remporté quatre des ceintures les plus importantes de la boxe internationale, il ne fait aucun doute que Dinamita est l’un des meilleurs et des plus reconnus combattants de l’histoire.

Ricardo “Finito” López

Ricardo López a battu le record de terminer sans défaite en 52 combats au cours d’une carrière de vrai combattant de 16 ans entre 1985 et 2001. Il a fait des compétitions dans les classes juniors et a gardé sa couronne mondiale à 22 reprises. Selon les échos publics, “Finito” peut être considéré comme l’un des meilleurs combattants de la dernière décennie du XXe siècle.

L’un des meilleurs boxeurs des années 1990 dans la catégorie “livre pour livre”, “Finito” Lopez s’est retiré invaincu du ring. En outre, il a remporté les quatre ceintures les plus importantes de la boxe : WBA, WBC, WBO et IBF. Sur 26 combats, il en a gagné 25 et fait un match nul, ce qui prouve sa précieuse technique. Il a été intronisé au Boxing Hall of Fame en 2007.

Miguel “El Pequeño Maestro” Canto

Surnommé « el Pequeño », son style de défense était unique. Pendant près de cinq ans, il a conservé le titre de champion des poids plumes et a conservé la couronne à neuf reprises.

Erik “Terrible” Morales

Son surnom de “Terrible” est né de sa capacité à battre ses adversaires sans pitié, faisant de chacun de ses combats un spectacle. Il a été le premier boxeur mexicain à remporter quatre divisions et le premier Mexicain à battre le légendaire Manny Pacquiao.

Carlos “El cañas” Zarate

Dix fois champion du monde des 118 livres, Carlos Zarate est toujours considéré comme l’un des meilleurs bantamweights du monde. En 1977, il a reçu le titre de “meilleur combattant du monde” ; il a été le premier Mexicain à le recevoir et a été intronisé au Temple international de la renommée en 1994.

Marco Antonio Barrera

L’un des rivaux d’Erik Morales, avec lequel il a participé à certains des meilleurs combats du monde, Marco Antonio Barrera a été trois fois champion du monde, a remporté 21 des 25 combats de championnat et a été intronisé au Temple international de la renommée de la boxe en 2017.

Saul “Canelo” Alvarez

L’un des meilleurs boxeurs actuels et l’un des plus performants sur le ring, l’incontestable “Canelo” Alvarez. À seulement 29 ans et au terme d’une carrière glorieuse, il est couronné comme le quatrième quadruple champion du Mexique, le plus jeune à réaliser un tel exploit. Il a remporté 14 championnats et en a perdu deux. De même, il possède déjà des titres dans les quatre catégories les plus importantes et a été décoré en 2019 du titre de “meilleur combattant du monde”. Cette liste est un euphémisme, car il y a des centaines de boxeurs mexicains qui ont gagné une place dans les listes mondiales et dans le cœur de tous leurs compatriotes. Nous terminerons en vous disant que le Mexique compte 23 membres dans l’International Boxing Hall of Fame et 116 champions du monde à ce jour.

Vous souhaitez en savoir plus sur les boxeurs mexicains ? Ecrivez-nous !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest

Explorez le Chiapas un email à la fois. Recevez la newsletter d'Alma de Chiapas directement par email.

AUTRES ARTICLES