Comal est un terme espagnol et d’origine nahuatl (« comalli »). Le mot est utilisé au Mexique et en Amérique centrale depuis plusieurs décennies pour désigner un ustensile de cuisine traditionnel servant à cuire les tortillas. Le comal était fait à base de terre cuite mais avec les nouvelles créations, et l’avancée du temps, les comals sont faits à base de métal, ou en aluminium ou même en acier, similaires au billig à crêpes.

Tout savoir sur l’histoire du comal du Mexique

Comal

On retrouve le comal un peu partout au Mexique pour apporter une touche de cuisine mexicaine. Alors, l’histoire du comal du Mexique vous intéresse-t-elle ? Réponses…

Sommaire

Nous sommes sûrs que manger est l’une des activités que vous aimez le plus. C’est tellement grisant de savoir qu’il existe tant d’options pour cuisiner. Cependant, rien ne vaut, dans un bon repas mexicain,  de bonnes tortillas chaudes, non ? Pour bien les chauffer, vous aurez besoin d’un comal. Est-ce que vous et votre famille aimeriez manger des tortillas chaudes plus souvent ? Si votre réponse est oui, un comal est requis dans votre cuisine. Sans plus tarder, restez avec nous pour découvrir le meilleur comal pour votre cuisine.

Qui sont les premiers à utiliser le comal au Mexique ?

Les aztèques sont pratiquement les premiers à avoir utilisé le comal aux temps d’avant. Ainsi, ils arrivèrent dans les zones désertiques du Nouveau Mexique dans la vallée de Mexico, qui est reconnue comme étant une région riche en Lacs dont les produits furent consommés avec joie par les nouveaux arrivants. Cette zone est un lieu archéologique très important, riche en cultes et d’autres richesses et toujours en exploration par les chercheurs et aventuriers. Les comals étaient utilisés par les Aztèques (le mot comal vient de l’Atzéque « comalli ». La cuisson se faisait sur un feu de bois. Ces comals étaient donc faits en terre cuite et servaient à cuire les tortillas. On ne trouve ces comals particulièrement qu’au Mexique car les poteries sont très fragiles et nécessitent une certaine condition de maniement. Les tortillas, qui sont une préparation mésoaméricaine, existent depuis plusieurs milliers d’années et sont baptisées ainsi par les Conquistadores. Les Nahuatls les appelait tlaxcalli.

Qu’est-ce que c’est qu’un comal mexicain ?

Le Comal traditionnel des indigènes du Mexique est conçu sous une forme de plaque ronde ou moyenne ellipsoïdale (environ 30 centimètres de diamètre) en poterie cotta, qui se tient pratiquement sur trois ou quatre pierres (appels tenamaxtles), qui permettent particulièrement de soutenir et d’allumer le feu et les braises juste en dessous du Comal. Les comals en céramique quand ils sont nouveaux (c’est-à-dire jamais utilisés) sont généralement livrés à un traitement traditionnel (appelé curado ou Curación). Ce qui vous amène à frotter délicatement le Comal toujours pas utilisé avec un mélange d’eau et chaux, puis le laisser sécher petit à petit. Il est présumé que ce traitement rend l’objet non-bâton. Autrement dit, ce traitement permettra notamment au comal d’être très résistant et tenace mais aussi d’avoir une durée de vie assez longue.

Choses importantes :

  • Le comal est un produit de cuisine qui fonctionne pour chauffer et cuire certains ingrédients et aliments tels que les dérivés du maïs. Il est principalement utilisé pour chauffer des tortillas, des sopes, des gorditas et même des sandwichs et des gâteaux avec facilité et rapidité. Accélérez la distribution des tortillas chaudes pendant le repas.
  • Il est important de ne pas confondre le comal avec deux autres produits de cuisine tels que la plaque de cuisson et le grill. Bien qu’ils partagent des formes et des fonctions similaires, chacun a des objectifs différents, tandis que le comal sert davantage à chauffer, le gril est utilisé pour griller des aliments.
  • Avant d’acheter votre comal, il est nécessaire que vous preniez en compte certains critères et facteurs d’achat, ceux-ci vous aideront à avoir l’achat souhaité. Certains des plus importants que vous ne pouvez pas manquer sont la taille de la plaque chauffante, le matériau avec lequel elle est fabriquée et le type de poignée dont elle dispose.

Les meilleurs comales mexicains : nos recommandations

Le comal le plus classique

Le modèle Vasconia 4021172 est parfait pour ceux qui ont l’habitude d’occuper une comal classique. Sa forme circulaire permet de loger les aliments de manière prolongée et de les chauffer de manière holistique afin que, quelle que soit la section de la plaque chauffante que vous occupez, elle soit prête à chauffer ce dont vous avez besoin.

Le comal mexicain au design le plus coloré

En matière de design, le modèle Vasconia 4021202 se distingue par sa couleur qui se combine avec les cuisines qui ont la couleur rouge comme détail. Il est fabriqué en aluminium et possède du Téflon antiadhésif qui vous permettra de réchauffer vos aliments sans craindre de coller. La poignée est en acier inoxydable, ce qui lui confère une durabilité.

4.6/5

Le comal mexicain le plus pratique

Maintenant, si la praticité n’a rien à voir avec le modèle Ilko 1120754. De nombreux comales souffrent de nourriture collante lorsqu’ils sont chauffés, mais pas ce comal. Vous n’avez qu’à occuper un peu d’huile ou d’huile d’olive, lui donner un petit pass et réchauffer vos aliments sans soucis. Envisagez-vous déjà de faire des picaditas ?

Guide d’achat : ce qu’il faut savoir sur le comal mexicain

Vous connaissez déjà nos recommandations mais avant d’acheter votre comal il est important de bien vous renseigner sur ses caractéristiques et ses fonctions. Il y a beaucoup de questions et de doutes sur la façon de l’occuper ou même de le soigner, c’est pourquoi dans cette section, nous expliquerons chaque détail de ce produit et que vous deviendrez un expert en comales.

A quoi sert le comal du Mexique ?

Tout d’abord, la fonction principale du comal est de chauffer et/ou cuire du maïs moulu pour en faire des tortillas, des sopes, des gorditas, des quesadillas ou tout autre dérivé du maïs. Sa forme ronde vous permet de travailler avec plus d’un aliment et selon la taille vous pouvez chauffer de quatre à 10 tortillas ou émincés. Cependant, il peut également être utilisé pour d’autres fonctions que le chauffage et la cuisson du maïs, par exemple la préparation de plats « grillés ». Ceux-ci peuvent être des sandwichs ou des gâteaux. Le comal vous permettra de réchauffer ce type d’aliments efficacement et sans « les diluer » comme c’est le cas avec le four à micro-ondes. Une merveille sans aucun doute.

Comal, plancha ou grill – A quoi faut-il faire attention ?

Il est extrêmement important que vous sachiez que le comal est souvent confondu avec la plaque de grill ou même un mini grill. Chacun est très différent et a une fonction différente, donc pour que cela ne vous arrive pas, nous avons voulu expliquer ce que chacun est, en particulier quelles sont ses caractéristiques et comment ils se distinguent les uns des autres. Comal. Celui-ci se distingue par sa forme ronde et plate. Des trois, c’est le produit le plus léger et le plus simple. Son manche est petit pour n’accueillir que le comal. Ils sont généralement faits d’argile, d’aluminium, de métal et de fer forgé. Sa fonction principale est de cuire le maïs moulu et de chauffer ses dérivés tels que les tortillas, les sopes, les picadas, etc. Le fer. La plaque chauffante est un autre chauffe-plats similaire au comal mais de forme carrée. La principale différence avec le comal est qu’il est beaucoup plus épais et possède une poignée pour pouvoir le saisir et le manipuler à volonté. La fonction principale de la plaque chauffante est de réchauffer des aliments tels que des sandwichs, des gâteaux ou même du poulet. Gril. Enfin, le gril est un autre article de cuisine utilisé pour chauffer et griller les aliments. Celui-ci se distingue par le fait d’avoir deux anses et un relief linéaire le long du produit qui permet de cuisiner plus facilement. Il est beaucoup plus épais que le comal et sert à griller de la viande, du poisson, du poulet ou même des légumes.

Où acheter un comal mexicain ?

L’une des questions les plus fréquemment posées est : où acheter le comal ? Bien sûr, nous savons qu’ils existent, mais ce n’est pas un produit que l’on voit à gauche et à droite dans la rue. En ce sens, nous allons recommander deux endroits. D’abord les marchés locaux où vous trouverez une bonne quantité de comales, notamment en argile. En revanche, il existe des boutiques numériques comme Amazon, MercadoLibre ou E-Bay qui proposent un assez grand nombre de modèles. Notre recommandation est que vous vous épargnez le temps d’en chercher un et que vous le fassiez dans le confort de votre maison. Entrez simplement Amazon, tapez comal dans le moteur de recherche et le tour est joué, vous le recevrez à la porte de votre maison.

Comment entretenir un comal du Mexique ?

Au cas où vous ne le sauriez pas, un comal doit être “soigné” avant d’être utilisé. Par affinage, nous entendons le préparer pour qu’il ait une durée de vie plus longue et pour réduire l’adhérence des aliments lorsqu’ils sont chauffés, c’est-à-dire le laisser prêt à l’emploi. Pour ce processus, vous aurez besoin d’un peu d’huile, de sel et d’un torchon. Vous devez d’abord verser de l’huile (pas plus de cinq cuillères à soupe), ajouter un peu de sel et avec la serviette, l’étaler sur tout le comal jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de section non mélangée. Ensuite, il vous suffit de chauffer le comal jusqu’à ce que l’huile soit consommée, puis vous aurez durci votre comal et prêt à chauffer ce que vous voulez le plus.

Critères d’achat

Avant de terminer, nous allons vous expliquer les critères que vous devez avoir et les facteurs qu’il est important de prendre en compte lorsque vous allez acheter un comal. Faire attention à ces points peut faire la différence entre être satisfait ou non de votre achat. Alors sortez le papier et la feuille et restez avec nous…

  • Matériau avec lequel il est fabriqué
  • Taille
  • Type de poignée

Matériau avec lequel il est fabriqué

Tout d’abord, le facteur le plus important que vous devez considérer est le matériau de votre comal. Parce que? Parce que cela déterminera combien vous pouvez chauffer et quels types d’ingrédients sont plus faciles à manipuler. Par exemple, il existe aujourd’hui des comales d’argile, de fer et de métal. Mais quelles sont leurs différences ?

Comal d’argile. L’argile est le matériau le plus simple utilisé lors de la fabrication d’un comal, ce sont généralement des comales faits à la main et ont la particularité de donner une saveur particulière aux aliments. Cependant, il est important de considérer la fragilité de celui-ci, puisqu’il suffit d’une seule chute pour le casser complètement.

Comal en métal. Le métal est un matériau très utilisé dans la cuisine grâce à la facilité avec laquelle il absorbe et transmet la chaleur, ce qui le rend parfait pour tout chauffer, des tortillas aux gâteaux. Cependant, de tous les matériaux, c’est celui qui souffre le plus de l’adhérence des aliments et le plus susceptible de brûler l’utilisateur.

Comal en fer forgé. Enfin il y a le comal en fer forgé. C’est peut-être le plus occupé pour les utilisateurs grâce à sa polyvalence entre le transfert de chaleur et la manipulation. Le fer est un matériau extrêmement épais et résistant qui fait que ces plaques durent longtemps sans présenter de grands dommages.

Taille

Un autre facteur à considérer est la taille de votre comal, essentiellement parce qu’elle déterminera à quel point cela peut être pratique. Chaque cuisine est différente et il est important de noter que les plus gros outils ne sont pas fonctionnels dans les petits espaces. En ce qui concerne le coma, il existe deux tailles principales : 20-30 cm et 30-50 cm.

20-30cm. Très utile dans les cuisines compactes et dans les réchauds à quatre feux puisqu’il ne couvrira plus celui qu’il occupe. Si vous avez une petite famille ou si vous ne vivez que de cette taille, c’est parfait car vous pouvez réchauffer jusqu’à trois tortillas en même temps. De plus, plus il est petit, plus il chauffe vite, au cas où un jour vous seriez pressé.

30-50cm. Les plus gros comales qui existent mesurent de 30 cm à 50 cm. Pour des raisons évidentes, une grande cuisine, une cuisine de travail ou encore un petit atelier de cuisine est nécessaire pour l’accueillir. Sa taille vous permet de chauffer jusqu’à 15 tortillas simultanément et si vous avez besoin d’être efficace, c’est le bon comal.

Type de poignée

Enfin, il est important que vous considériez le type de poignée que votre comal possède. Ceci est important car cela vous aidera à savoir comment le manipuler de la meilleure façon possible, rappelez-vous qu’ils ont tendance à chauffer très rapidement, donc avoir une poignée est toujours le bienvenu. Dans cet aspect, il y a le singulier et le double.

Poignée simple. Nous entendons par là les comales qui n’ont qu’une seule poignée pour les tenir. Il est généralement en métal ou en acier inoxydable et permet, en plus de se déplacer à volonté, de pouvoir être accroché quelque part dans la cuisine pour gagner de la place. Ce type de poignée est le plus populaire parmi les comales.

Double poignée. Pas le plus courant, mais il existe aussi et si vous aimez avoir plus de contrôle sur votre comal alors deux poignées permettront de le manipuler facilement pendant le repas. De plus, ces comales peuvent être ajustés sur une grille au cas où vous voudriez réchauffer des tortillas puisqu’elle est tenue des deux côtés. Super pratique pour un rosbif.

Comment sont cuisinés les tortillas avec le comal ?

  1. Il faut chauffer l’eau en utilisant une casserole
  2. Mettre la farine de maïs dans un bol, une fois que l’eau est chaude, on la verse petit à petit sur la farine. Pétrir en même temps que vous ajoutez de l’eau pour que la farine l’absorbe afin d’obtenir une pâte consistante mais tendre.
  3. Ensuite mettre la pâte de côté et la laisser reposer, faire chauffer le comal ,au feu graissée de beurre.
  4. Vous allez ensuite prendre une boule de pâte ayant la taille d’une balle de golf, la mettre entre deux feuilles de plastique et l’aplatir délicatement en un disque d’environ 1 millimètre d’épaisseur.
  5. Une fois que le comal est chaud, vous mettrez à l’intérieur une disque de pâte. Cuire à feu doux pour éviter que la pâte crame pendant quelques minutes de chaque côté. Ensuite faire tourner les tortillas et les pressez avec vos mains ou avec une spatule, pour qu’elles prennent un peu plus de volume. Sachant que le comal est assez large et spacieux, vous pourrez donc faire cuire plusieurs tortillas en même temps.
  6. Laissez un peu refroidir les tortillas puis les accompagner avec du poulet ou de la viande.
  7. Voilà, il ne vous reste plus qu’à déguster votre met exquis réalisé avec un pur comal du Mexique !

 

Alors maintenant, vous le savez, la prochaine fois que vous irez acheter un comal, rappelez-vous ce que vous avez appris dans cet article, et nous serons heureux de vous guider tout au long de votre achat. En attendant, nous vous disons au revoir mais pas avant de vous inviter à continuer à nous lire dans nos autres articles. Bon shopping et à la prochaine ! 

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest

AUTRES ARTICLES

Explorez le Chiapas un email à la fois. Recevez la newsletter d'Alma de Chiapas directement par email.