Le Mexique est une destination idyllique qui attire par ses plages exquises, ses magnifiques sites touristiques, sa végétation luxuriante (notamment au Chiapas) et sa population accueillante. Toutefois, le Mexique a aussi ses côtés sombres et terrifiants. Le pays a la malheureuse réputation de concentrer les gangs les plus dangereux du monde. Alors, de passage sur le territoire mexicain, il faudra éviter certains lieux et surtout certaines organisations pour passer un séjour heureux et paisible !

Tout savoir sur le Pozole du Mexique

Cartels Mexique

Dès lors, vous demandez-vous quels sont les gangs mexicains les plus dangereux du monde ? Voici la liste rouge à éviter…

Sommaire

Liste des gangs mexicains les plus dangereux

Le cartel de la Sinaloa

Le cartel de la Sinaloa est plus dangereux qu’il y paraît. Ce gang mexicain, est réputé pour tuer des gens sous les caméras et les afficher devant tout le monde. Il faut noter qu’ils sont de grands trafiquants de drogue légendaire. El Chapo était le dirigeant de ce gang, Joaquin Guzman Loera est son véritable nom, il a été classé parmi les personnes les plus puissantes et dangereuses au monde. Il est si redoutable qu’il a réussi à s’échapper des filets des prisons les plus sûres du monde. Malgré son arrestation, lui et son gang continuent à faire de grands ravages visant à nuire les personnes à savoir l’extorsion, les enlèvements, la traite excessive des êtres humains, les meurtres et tout autre crime payant. Ce gang n’a que pour objectif de faire des victimes encore et encore.

Los Zetas

Ce cartel mexicain est le principal rival de Cosa Nostra. Ils possèdent la plus grande part des affaires de drogues illicites notamment au Mexique mais aussi dans une grande partie des États-Unis. Ils sont responsables de plusieurs assassinats et de ravages démesurés pour mener à bien leur activité commerciale pour leur drogue un peu partout dans le monde.

18th Street Gang

En effet, c’est un gang de rue rival de Bloods & Crips. C’est une organisation de délinquants multiethnique regroupant les centraméricains et les mexicains. Il est à noter qu’à Los Angeles les agressions et les vols ne cessent de s’accroître des membres du 18e gang de rue. Ils ont battu le record de victimes comparé aux autres gangs. Ce qui les rend encore plus futés, c’est leur manière de maîtriser comment mener à bien leur plan sans fautes.

La mafia eMe

C’est une très grande organisation criminelle dans les prisons américaines, la mafia mexicaine n’exerce pas leur deal au Mexique, mais plutôt à l’autre bout de la frontière. Ce gang manage aussi plus d’une dizaine d’autres factions, dont les Mara salvatrucha. Ces gangs étant des associés portent le nom de Sureños. Le nombre 13 est d’ailleurs un signe d’allégeance à cette organisation, la 13e lettre de l’alphabet étant le M est ce qui constitue le symbole de l’eMe. La eMe fut créée en 1957 dans une prison californienne et exige des normes que les membres se doivent de suivre à la lettre, car à défaut de cela des sanctions sévères tomberont comme la mort. Il est ainsi interdit de se battre contre un autre membre. En somme, nul n’a le droit de faire du mal à son prochain. Étant à la tête de tous les gangs hispano-américains de la Californie du sud, ils sont accusés de nombreux délits comme des meurtres, des trafics d’armes, de drogues et d’humains, de transport illégal de migrants et bien d’autres accusations plus graves. Ils ont des alliés comme ils ont aussi des pour ennemis qu’ils n’hésitent pas à réduire en miettes s’ils se présentaient sur leur chemin.

Chaque jour, les victimes ne cessent de s’accroître à cause des actes répréhensibles que les gangs mexicains font. Alors, soyez le plus prudent possible lors de votre prochaine rencontre le beau pays mexicain !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest

AUTRES ARTICLES

Explorez le Chiapas un email à la fois. Recevez la newsletter d'Alma de Chiapas directement par email.