Le Mexique est une destination idyllique qui attire par ses plages exquises, ses magnifiques sites touristiques, sa végétation luxuriante (notamment au Chiapas) et sa population accueillante. Toutefois, le Mexique a aussi ses côtés sombres et terrifiants. Le pays a la malheureuse réputation de concentrer les gangs les plus dangereux du monde. Alors, de passage sur le territoire mexicain, il faudra éviter certains lieux et surtout certaines organisations pour passer un séjour heureux et paisible ! Dès lors, vous demandez-vous quels sont les gangs mexicains les plus dangereux du monde ? Voici la liste rouge à éviter…

Gangs et cartels du Mexique les plus dangereux

Cartels Mexique

Ce n’est un secret pour personne que le Mexique est l’un des principaux pays de trafic de drogue au monde. C’est le territoire qui a vu naître et grandir l’un des trafiquants de drogue les plus célèbres et les plus recherchés de tous les temps, qui se trouve aujourd’hui derrière les barreaux, Joaquín “El Chapo” Guzmán. Aujourd’hui, les cartels mexicains contrôlent la quasi-totalité du pays et nous allons apprendre aujourd’hui qui ils sont, qui les gouverne et quelles entités ils contrôlent. Selon les données officielles des autorités mexicaines, 60% de la violence sur l’ensemble du territoire national provient des cartels mexicains et il existe 16 organisations criminelles qui contrôlent aujourd’hui différentes régions du Mexique.

Sommaire

Liste des gangs mexicains les plus dangereux

La violence est le pain et le beurre de nombreux pays d’Amérique du Sud. Entre le Nicaragua, la Colombie, le Venezuela et le Mexique, il existe d’innombrables gangs criminels qui se sont emparés de vastes territoires et ont soumis la population à la peur et à l’asservissement, mais les gangs mexicains ont gagné la position de gangs les plus dangereux du monde. Tous les jours, les journaux et les émissions d’information mexicains sont remplis d’informations sanglantes sur ces gangs mexicains et leurs crimes qui impliquent souvent des innocents. De plus, le mode de vie et le modus operandi de ces bandes criminelles ont inspiré des romans pendant de nombreuses années, ce qui montre à quel point la culture des bandes criminelles est impliquée dans cette région du monde. Netflix dispose actuellement d’un vaste catalogue de séries basées sur la vie des gangs criminels, comme la série Narcos Mexico, ainsi que des séries sur des trafiquants de drogue de renommée mondiale comme “El Chapo” Guzmán et “El Señor de los Cielos”, basé sur le trafiquant de drogue Armando Carrillo.

Comment se forme une bande criminelle ?

En général, les gangs sont constitués de jeunes âgés de 15 à 30 ans. Ils grandissent dans des situations précaires avec très peu de ressources, ce qui les conduit à rejoindre ces gangs pour survivre, ou bien ils sont également parents de personnes qui ont fait partie d’un gang pendant longtemps. On pourrait dire que ce qui les pousse à se comporter comme ils le font, c’est l’argent, le pouvoir et la drogue. C’est de là que proviennent les crimes les plus odieux, car il est très courant de voir des gangs ennemis se démembrer mutuellement pour prendre le pouvoir sur un territoire, vendre de la drogue ou simplement montrer leur supériorité et infliger la peur. Selon l’ONG Semáforo Delictivo, 80 % des meurtres au Mexique sont liés à des opérations de bandes criminelles. Souvent, les jeunes qui s’engagent ont de mauvaises notes, des parents très absents et les criminels de haut rang au sein des gangs leur donnent un refuge où ils se sentent acceptés, si bien que les jeunes finissent par les rejoindre et ainsi de suite. D’autre part, ils sont également formés dans les prisons et ont la possibilité de contrôler la rue à partir de là.

Cartel de Tijuana

Également connus sous le nom d'”Arellano Felix”, ils sont impliqués dans le trafic d’armes, le trafic de drogue et le blanchiment d’argent. Ils ne sont actuellement présents qu’en Basse-Californie et se disputent âprement le territoire avec le cartel de Sinaloa. Selon les autorités mexicaines, ils entretiennent une alliance avec le Cartel de Jalisco – Nouvelle Génération.

Le cartel de la Sinaloa

Sans doute l’une des organisations criminelles mexicaines les plus anciennes du pays. Son ancien chef, “El Chapo” Guzmán, est derrière les barreaux, tandis que son nouveau chef, Ismael “El Mayo” Zambada, est en fuite. Aujourd’hui, le cartel de Sinaloa contrôle tout le territoire de la zone Pacifique, qui se compose des États de Nayarit, Baja California, Sinaloa et Sonora, ainsi que des États méridionaux d’Oaxaca et Chiapas et des États septentrionaux de Durango et Coahuila.

Son fondateur est le célèbre trafiquant de drogue mexicain Joaquín “El Chapo” Guzmán, qui a créé cette organisation criminelle dans les années 1980. Bien qu’El Chapo purge actuellement une peine de prison à vie aux États-Unis, sa bande criminelle mexicaine n’a pas baissé la garde. En fait, elle serait plus forte que jamais et son nouveau chef est Ismael “El Mayo” Zambada. Selon la DEA, le cartel de Sinaloa est toujours couronné comme le groupe criminel le plus puissant du Mexique à l’heure actuelle et est le principal exportateur de cocaïne, de fentanyl, de marijuana et d’héroïne vers les États-Unis.

Le cartel de la Sinaloa est plus dangereux qu’il y paraît. Ce gang mexicain, est réputé pour tuer des gens sous les caméras et les afficher devant tout le monde. Il faut noter qu’ils sont de grands trafiquants de drogue légendaire. El Chapo était le dirigeant de ce gang, Joaquin Guzman Loera est son véritable nom, il a été classé parmi les personnes les plus puissantes et dangereuses au monde. Il est si redoutable qu’il a réussi à s’échapper des filets des prisons les plus sûres du monde. Malgré son arrestation, lui et son gang continuent à faire de grands ravages visant à nuire les personnes à savoir l’extorsion, les enlèvements, la traite excessive des êtres humains, les meurtres et tout autre crime payant. Ce gang n’a que pour objectif de faire des victimes encore et encore.

Cartel du Golfe

Elle a commencé dans les années 1930 comme une organisation criminelle de contrebande d’alcool et est devenue au fil du temps l’une des bandes criminelles mexicaines les plus redoutées de tous les temps. Son contrôle s’étend aux États de Tamaulipas, Zacatecas, Aguas Calientes et San Luis Potosi. Aujourd’hui, le cartel survit grâce au trafic de drogue national, au blanchiment d’argent, aux meurtres et aux extorsions dans les territoires qu’il contrôle. Son chef est actuellement inconnu.

Jalisco Cartel – Nouvelle Génération (CJNG)

Cette organisation est l’un des plus grands gangs mexicains actuels. Il a été fondé en 2009 par “El Mencho” et est le principal ennemi du cartel de Sinaloa. En 2017, ils se sont alliés à une autre bande criminelle pour reprendre le contrôle de la route de la drogue entre les États-Unis et le Mexique, ce qui a fait d’innombrables morts à ce jour. Le CJNG contrôle 23 états mexicains.

Selon le gouvernement américain, le Cartel Jalisco – Nouvelle Génération (CJNG) est au même niveau que le Cartel Sinaloa. Son organisation est répartie dans les États de Veracruz, Colima, Michoacán, Campeche et Estado de México. Cependant, elle est également présente dans les États de Baja California, Nayarit, Sonora, Sinaloa, Hidalgo, Guanajuato et Morelos. Son chef actuel est Nemesio Oseguera Cervantes, surnommé “El Mencho”. Sa principale source de revenus est la création et l’exportation de drogues telles que le fentanyl et le trafic d’armes. Le gouvernement américain a déclaré que le CJNG est l’organisation la plus lourdement armée et préparée au monde aujourd’hui.

Cartel de Juárez

Ils dominent l’État de Chihuahua et, bien qu’ils ne soient pas l’une des plus grandes bandes criminelles du Mexique, les profits qu’ils tirent du trafic de drogue, de la contrebande d’armes et du trafic de migrants sont vraiment importants. El Señor de los Cielos, c’est-à-dire Armando Carrillo, a dirigé cette organisation jusqu’au jour de sa mort en 1997.

Los Zetas

L’un des gangs criminels les plus médiatisés du Mexique en raison de leurs vidéos gores sur les médias sociaux. Cependant, elles ne sont plus aussi pertinentes aujourd’hui, car elles ont été démantelées en raison de désaccords entre leurs membres.

Ce cartel mexicain est le principal rival de Cosa Nostra. Ils possèdent la plus grande part des affaires de drogues illicites notamment au Mexique mais aussi dans une grande partie des États-Unis. Ils sont responsables de plusieurs assassinats et de ravages démesurés pour mener à bien leur activité commerciale pour leur drogue un peu partout dans le monde.

18th Street Gang

En effet, c’est un gang de rue rival de Bloods & Crips. C’est une organisation de délinquants multiethnique regroupant les centraméricains et les mexicains. Il est à noter qu’à Los Angeles les agressions et les vols ne cessent de s’accroître des membres du 18e gang de rue. Ils ont battu le record de victimes comparé aux autres gangs. Ce qui les rend encore plus futés, c’est leur manière de maîtriser comment mener à bien leur plan sans fautes.

La mafia eMe

C’est une très grande organisation criminelle dans les prisons américaines, la mafia mexicaine n’exerce pas leur deal au Mexique, mais plutôt à l’autre bout de la frontière. Ce gang manage aussi plus d’une dizaine d’autres factions, dont les Mara salvatrucha. Ces gangs étant des associés portent le nom de Sureños. Le nombre 13 est d’ailleurs un signe d’allégeance à cette organisation, la 13e lettre de l’alphabet étant le M est ce qui constitue le symbole de l’eMe. La eMe fut créée en 1957 dans une prison californienne et exige des normes que les membres se doivent de suivre à la lettre, car à défaut de cela des sanctions sévères tomberont comme la mort. Il est ainsi interdit de se battre contre un autre membre. En somme, nul n’a le droit de faire du mal à son prochain. Étant à la tête de tous les gangs hispano-américains de la Californie du sud, ils sont accusés de nombreux délits comme des meurtres, des trafics d’armes, de drogues et d’humains, de transport illégal de migrants et bien d’autres accusations plus graves. Ils ont des alliés comme ils ont aussi des pour ennemis qu’ils n’hésitent pas à réduire en miettes s’ils se présentaient sur leur chemin.

La Mara Salvatrucha

La Mara Salvatrucha est née à Los Angeles et compte aujourd’hui plus de 70 000 membres dans différents États des États-Unis, ainsi qu’au Canada, au Mexique, au Honduras, au Salvador, au Guatemala et en Espagne.
Il s’agit de l’une des plus grandes organisations criminelles du monde actuel, dont les crimes incluent le trafic de drogue, le vol, l’extorsion, l’enlèvement, les assassinats rémunérés, la contrebande d’armes, le trafic de migrants, etc.

Mafia mexicaine

Tout a commencé dans les années 50 dans une prison de Californie. Elle compte plus de 30 000 membres actifs répartis dans les États de l’Arizona, du Texas et de la Floride.
Il s’agissait au départ d’une fraternité de protection entre les détenus latinos des autorités et les prisonniers américains.

Cartel Beltran Leyva

Elles couvrent des opérations dans les régions de Sinaloa, Sonora, Nayarit, Morelos, Querétaro, Chiapas, Nuevo León, Estado de México et Oaxaca. Bien qu’elles aient été gravement affaiblies, les cellules du cartel sont toujours actives dans ces régions et vivent de la contrebande d’armes, du trafic de drogue intérieur et des meurtres à forfait.

Templiers

Après avoir été sévèrement affaiblis, les “Templiers” sont toujours actifs par le biais de petites cellules réparties dans le Michoacán, le Guerrero, le Guanajuato et le Morelos. “La Familia Michoacana” est un autre cartel qui se dispute ces territoires avec les “Templiers”. En fait, les “Caballeros Templarios” sont nés d’une scission avec “La Familia Michoacana” en 2011. Les deux cartels sont impliqués dans le trafic de drogue, les meurtres, les extorsions et le trafic d’armes.

Cartel du Nord-Est

Né de la scission de l’organisation “Los Zetas”, El Cartel del Noreste opère dans les États de Tamaulipas, Nuevo León, San Luis Potosí, Coahuila et Zacatecas. Son chef est Juan Gerardo Treviño Morales, surnommé “El Huevo”.
Leurs activités criminelles comprennent l’enlèvement, l’extorsion, le vol de voitures, le trafic de drogue, la traite des êtres humains, etc. Ils seraient présents au Guatemala, aux États-Unis et au Honduras.

Les autres gangs dangereux à connaître :

 

Dans le monde :

  • Nuestra Familia.
  • Los Sureños.
  • Barrio Azteca.
  • Barrio 18.

 

Au Mexique :

  • Le cartel de Tláhuac.
  • Guerreros Unidos.
  • Cartel de Santa Rosa de Lima: Guanajuato.
  • Unión Tepito: operan en el Valle de México.
  • Cartel de Tláhuac: Valle de México.
  • Guerreros Unidos: estado de Guerrero.
  • Los Rojos: estado de Guerrero.
  • Los Viagras: Michoacán.

Le Mexique vit une période très sanglante aux mains de ces organisations criminelles mexicaines. Malgré les efforts des organismes gouvernementaux, tous ces cartels semblent ne pas avoir de fin, et s’ils en ont une, c’est parce qu’ils se sont entretués.

 

Chaque jour, les victimes ne cessent de s’accroître à cause des actes répréhensibles que les gangs mexicains font. Alors, soyez le plus prudent possible lors de votre prochaine rencontre le beau pays mexicain !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest

AUTRES ARTICLES

Explorez le Chiapas un email à la fois. Recevez la newsletter d'Alma de Chiapas directement par email.