Le Mexique présente plusieurs diversités de la dégustation. Il serait inéluctable de citer parmi ses délices, le fameux Thé du Mexique. Au Mexique, ce thé est très utilisé non pas seulement à des fins gustatives mais aussi à des fins médicales comme pour la phytothérapie. Ce thé renferme ainsi plusieurs avantages et assure plusieurs fonctions. Elle s’accorde bien avec les soupes et les beignets frits appelés quesadillas.

Tout savoir sur l’epazote ou thé du Mexique

Epazote

Mais, alors, désirez-vous tout savoir sur l’epazote ou thé du Mexique ? Ce dossier complet vous dit tout !

Sommaire

Qu’est-ce que l’epazote ?

Dysphania ambrosioides ou le thé du Mexique, est une espèce de plantes à fleurs qui appartient à la famille des Amaranthaceae et du genre Dysphania. C’est une herbacée annuelle ou vivace de courte durée qui est originaire d’Amérique. Elle a été acceptée et considérée comme naturelle un peu partout dans l’univers. Ce thé est juste riche en huile essentielle, en tanins et en sucs amers. Parmi ses fonctions, il y a la stimulation des fonctions digestives. Les sommités de l’epazote sont récoltées à la main traditionnellement. Son séchage des parties retirées relève d’une méthode délicate et minutieuse. En effet, il faut que les feuilles soient bien étendues, de sorte que les rayons soleils puissent sécher toutes leurs surfaces. Une fois que le processus achevé, elles doivent ensuite être conservées dans un récipient hermétique, à l’abri de la lumière pour éviter qu’elle se dégrade. L’épazote est donc une plante médicinale utilisée depuis la période préhispanique. Les peuples autochtones tels que les Mayas, les Mexicas et les Zapotèques l’utilisaient à la fois pour assaisonner et pour soigner des maladies telles que les ballonnements, les vomissements et la diarrhée. Nous vous invitons à en apprendre davantage sur cette plante et à vous imprégner de ses multiples propriétés curatives.

Les bienfaits de l’epazote, une plante médicinale très mexicaine

  • Nom scientifique : Chenopodium ambrosioides
  • Famille : Chénopodiacées
  • Nom commun : Epazotl, Herb Olorosa ou Pazote

L’épazote est une plante médicinale utilisée depuis la période préhispanique. Les peuples autochtones tels que les Mayas, les Mexicas et les Zapotèques l’utilisaient à la fois pour assaisonner et pour soigner des maladies telles que les ballonnements, les vomissements et la diarrhée. L’epazote assure plusieurs propriétés : antispasmodique, antidiabétique, carminative, digestive, vermifuge… Il se compose d’antioxydants, de minéraux (calcium, cuivre, fer, manganèse etc.), thymol vitamine A. Vous pouvez utiliser les feuilles fraîches pour la cuisine. Toute la plante récoltée peut être séchée pour les infusions, d’où le « thé du Mexique ». Elle aide à lutter contre les vers intestinaux. Elle est également supposée calmer l’asthme, les bronchites et les affections respiratoires. Elle n’est pas utilisable sur une longue période et elle est toxique à forte dose. Elle provoquerait des vomissements et maux de tête et ses feuilles sont pauvres en calories mais riches en fibres. Elle est peu recommandée pour les femmes enceintes et les bébés aussi.

Comment utiliser l’epazote ?

Qu’elle soit fraîche ou séchée, l’epazote est inévitable dans la cuisine mexicaine et guatémaltèque. Elle s’utilise pour préparer des soupes, bouillons, quesadillas ainsi que les frijoles refritos. L’epazote est dotée d’une senteur et d’un goût forts grâce à l’alcaloïde que l’on rencontre. Pour une première dégustation, la majorité n’aime pas son goût mais elle réessaye et finit par s’habituer naturellement. La feuille de l’epazote a un goût assez aromatique. En effet, on peut y détecter le camphre, la menthe, le citron et l’eucalyptus. Ces derniers restent dans l’arrière-bouche pour un certain temps et avec une note ronde, chaude et édulcorée comme celle de l’artichaut.

Recettes que vous devriez essayer

Si vous aimez cuisiner, mettez vos talents de chef à l’épreuve avec ces recettes à base d’épazote . Ils sont faciles à préparer et très délicieux.

  • Fromage cottage avec epazote
  • Truite à l’épazote
  • Mole de olla avec epazote

Précautions à prendre dans l’utilisation de l’epazote

Son utilisation nécessite une certaine précaution et une délicatesse.

En effet, il y’a certaines mises en garde contre les dangers de l’epazote car il semble que cela concerne surtout son huile essentielle pure, l’ascaridol qui serait toxique. Les teneurs en huile essentielle ont une fonction qui varie des endroits mais aussi des conditions de culture. Ainsi, certains déconseillent son utilisation à des fins médicinales et proposent de se contenter des utilisations culinaires aux doses du bon sens. Comme pour d’autres épices, il faut utiliser l’epazote avec légèreté.

Comment reconnaître de l’épazote ?

C’est une herbe sauvage. Elle a des feuilles plates et pointues. On la trouve sur les marchés américains, et moins souvent en Europe. Sec, il est facile à sécher. Vous pouvez trouver de l’epazote frais dans certains magasins, mais c’est moins courant.

L’epazote est l’une des plantes les plus utilisées et les plus réputées au Mexique. Par contre, il faut se renseigner avant de l’utiliser à des fins médicinales pour éviter d’éventuels risques sanitaires. La santé est très fragile et nécessite une certaine prudence !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest

AUTRES ARTICLES

Explorez le Chiapas un email à la fois. Recevez la newsletter d'Alma de Chiapas directement par email.