Le Mexique est reconnu par la richesse des éléments constituants sa culture. Parmi ces derniers, il y a le fameux sombrero ! Celui-ci est un chapeau mexicain traditionnel avec des bords assez larges qui est pour la plupart porté par les travailleurs, les gens à classe sociale moyenne et les bourgeois. Pendant les évènements festifs aussi, certains ont tendance à le mettre pour apporter un point positif à leur look. Il est aussi efficace contre les rayons solaires créant une chaleur accablante. Compte tenu de sa confection, ce chapeau présente de petites différences par rapport aux chapeaux basiques, les sombreros sont beaucoup plus larges. 

Tout savoir sur le Pozole du Mexique

Sombrero Charro

Désirez-vous en savoir plus sur l’histoire et sur les différents types de sombrero ? Découvrez les lignes qui suivent…

Sommaire

Histoire du sombrero

L’histoire du sombrero mexicain a suscité l’objet de nombreux débats. Car chacun a sa propre idée de l’histoire. Pendant les temps modernes, le mot sombrero signifiait chapeau mexicain à larges bords, mais en réalité, le chapeau mexicain provient de l’Espagne. Dès le XVIIe siècle, le peuple espagnol mettait les sombreros cordobés signifiant chapeaux avec des bord très larges. Par rapport à sa confession, ce chapeau est constitué d’une couronne plate mesurant 10 à 12 cm de hauteur et un bord relativement court et parfaitement plat faisant de 8 à 12 cm de largeur pratiquement. La provenance des sombreros et leurs véritables fabricants font l’objet de plusieurs controverses. Les uns sont carrément convaincus que ces chapeaux ont été mis en lumière par des métis d’origine européenne et amérindienne exerçant leur fonction dans le sud des États-Unis et au Mexique. Et, d’autre part, certains confirment que ces sombreros sont issus de la création des cavaliers venus de Guadalajara, la capitale de Jalisco, et qui l’ont ajouté pour compléter leur uniforme. D’autres croient encore que les premiers cow-boys qui se sont installés au Texas, ont pris le sombrero espagnol comme un remède efficace pour se protéger contre les forts coups de soleil. Il y a aussi Les philippines qui utilisent également des sombreros qui y sont installés sous l’influence mexicaine dans le cadre du commerce de galions de Manille qui s’est déroulé entre Manille et Acapulco, en Nouvelle Espagne de 1565 à 1815. Enfin, ce chapeau très particulier et expressif a aussi sa version en Colombie, notamment chez les tribus Zenu.

Différents types de sombrero

En plus d’être un moyen de protection contre le soleil, les sombreros permettent aussi de savoir qui appartient à la classe bourgeoise et qui appartient à la classe prolétaire. Les sombreros pas chers faits pour les paysans sont confectionnés à base de paille, tandis que les plus chers faits pour les riches sont en feutre.

Découvrez ci-dessous quelques types de sombreros…

Quinciano

Celui-ci est un sombrero confectionné uniquement dans le cadre du travail, simple avec un extérieur léger. Il est fait à base de paille ou avec d’autres matériaux à bas prix, avec une petite taille de bord. C’est celui que portent les paysans lorsqu’ils sont en activité dans les champs.

Diechinueve

Ce sombrero est un chapeau haut de gamme du Quinciano. Il est fait avec des outils plus résistants et avec des motifs de tissage plus spéciaux. Ces chapeaux mexicains sont généralement confectionnés à partir des mesures de chaque propriétaire.

Veintiuno

Veintiuno est la meilleure version du chapeau sombrero de la classe Diechinueve. Il est aussi fait avec des éléments encore plus sophistiqués que ceux du Diechinueve.

Le chapeau mexicain dénommé sombrero est globalement porté par les habitants du Mexique. En plus de son efficacité en matière de protection, certains d’entre eux apportent du style. Alors, lors de vos prochaines vacances au Mexique, n’hésitez pas à rapporter comme souvenir de voyage un magnifique et authentique sombrero !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest

AUTRES ARTICLES

Explorez le Chiapas un email à la fois. Recevez la newsletter d'Alma de Chiapas directement par email.